Est-ce que les Souches à Autofloraison sont-elles puissantes?

Est-ce que les Souches à Autofloraison sont-elles puissantes?

Créé par: 12.11.2018

Dans l'industrie du cannabis, les souches photopériodiques ont toujours été privilégiées. Pendant plusieurs années, les souches photopériodiques imposée leur dominance et les growers n'avaient pas d’autre choix que de les acheter. Cela a dû être horrible pour les growers et les utilisateurs de marijuana médicaux, étant bloqués pour toujours avec des souches photopériodiques.

Mais, les choses ont commencé a changé dès que l'autofloraison est arrivé. Les fleurs automatiques, autofleurissants ou autofloraisons - peu importe comment vous les appelez - ont été introduites il y a à peine quelques années. Lorsqu'on reçoit quelque chose de nouveau, vous pouvez vous attendre à beaucoup de restriction car, en tant qu'humains, nous sommes enclins à résister au changement. Très vite, de nombreux mythes ont apparu entourant les variétés à autofloraison, notamment sur leur puissance.

L'un des premiers autofloraisons à être introduit fut la Lowryder, un croisement entre un Ruderalis et une Northern Lights. C'était une bonne souche avec de nombreux avantages médicaux, notamment la réduction du stress et de la fatigue. Cependant, elle était beaucoup moins puissante que les souches photopériodiques.

Oui, je suis d'accord que la première variété à autofloraison était moins puissante, mais notons qu'elle a été commercialisée il y a plus de 10 ans. Si vous y réfléchissez, les téléphones portables n’étaient pas bien reue au moment de leur sortie. Seuls les riches pouvaient se les permettre et les smartphones étaient encore plus inconnus. Mais aujourd’hui, on peut pas vivre sans smartphone. La technologie a manifestement progressé à de grands vitesses.

De la même manière, les autofloraisons n’étaient pas puissantes lorsqu’elles ont débarqué pour la première fois, mais les choses ont changé maintenant. Les autofloraisons sont non seulement aussi puissantes que les souches photopériodiques, mais elles présentent aussi pleins d'autres avantages aussi. Bien sûr, un grower qui ne cultive que des souches photopériodiques va complétement rejeter l'idée des autofloraisons étant habitué de cultiver que les mêmes souches spécifiques.

Regardez cette vidéo rapide pour augmenter le THC dans les autofloraisons:

Donc, cela revient à une question de choix. Mais comment savoir ce que vous aimez si vous l’avez jamais essayé? Je pense qu’il est toujours mieux d’expérimenter plusieurs souches jusqu’à ce que vous trouviez la souche pour vous. Mais pour l’instant, examinons certaines des meilleures variétés à autofloraison pour voir si elles sont vraiment aussi puissantes que les variétés photopériodiques.

La puissance des autofloraisons

Les autofloraisons ont été mal reçues et ont été considérées comme inutiles pendant un certain temps. D'une part, les rendements étaient faibles et même la puissance était vraiment .. Bof … jusqu'à ce que quelques éleveurs décident de changer le game. Aujourd'hui, la plupart des autofloraisons produisent non seulement de superbes rendements, mais elles sont également très puissantes.

Qu'es-ce que vous voulez qu'on vous dise, elles terminent leur cycle dans environ 9 semaines. Vraiment, que pouvez-vous en demander de plus? Aux États-Unis, l'envie de cultiver des automatiques se développe rapidement et, comme les Européens, les Américains veulent également cultiver de puissantes variétés à autofloraison.

Les autoflos avaient encore un problème: ils étaient difficiles à trouver. Seuls quelques breeders spécifiques ont choisi d'expérimenter de telles souches. Mais maintenant, vous pouvez acheter des autofloraisons presque n'importe où. En outre, les autofloraisons étaient très chères quand elles venaient juste d'être introduites. Mais aujourd'hui, ils sont, dans la plus part des cas, moins chers que les souches photopériodiques.

Un autre mythe à propos des autofloraisons était qu’ils étaient riches en CBD et faibles en THC. Cette idée fausse est si courante que beaucoup de gens évitent de cultiver des autofloraisons parce qu’ils croient que les variétés n'auront pas de puissance. Mais vous ne pourriez pas avoir plus tort.

Oui, c'est vrai que les souches qui sont sortie au début avaient une teneur élevée en CBD et faible en THC. Mais c'était seulement à cause des gènes Ruderalis. Les Ruderalis – comme les Sativa et les Indica - sont une espèce de plante de cannabis. Contrairement aux Indicas et aux Sativas, elles étaient courtes et petites. Originaire des régions centrales de l’Asie, le Ruderalis n’a retenu l’attention que parce qu’elle avait le potentiel de résister aux intempéries.

Le Ruderalis présentait de nombreux avantages. Non seulement il pousser dans presque n'importe quelle condition, mais il était aussi très solide. En plus de ça, il n’a pas fallu beaucoup de temps pour fleurir. En d'autres termes, ils étaient «autofleurissant», ce qui signifiait que la floraison commençait quelle que soit la lumière reçue.

Ils étaient petits et discrets avec une période de croissance automatique qui était certainement meilleure que les souches photopériodique. Ils n’avaient même pas besoin de beaucoup d’attention car ces batards robustes se débrouillaient très bien tout seuls.

Mais le seul problème était que le Ruderalis n'avait pas non plus un niveau élevé de THC. Les growers l'ont rapidement décidé d'abandonner. Lorsque la première Lowryder a été introduite, leurs pires craintes se sont concrétisées par une grosse manque de puissance.

Cependant, le Ruderalis avait encore un avantage. Il avait la capacité de se reproduire avec d'autres variétés et de devenir une version plus forte d'elle-même. Les growers les plus compétent ont rapidement comprit cela. Ils se sont rendus compte qu'ils pouvaient reproduire des Ruderalis avec d'autres souches pour produire quelque chose qui soit non seulement riche en THC mais aussi à croissance rapide.

Aujourd'hui, les variétés Ruderalis sont croisées avec de nombreuses variétés d'Indica et de Sativa afin de créer des variétés qui vous fera carrément voler. Les autofloraisons peuvent donc être récolter rapidement avec une puissance élevée. En gros, vous avez le meilleur des deux mondes, la rapidité et la puissance!

Examinons donc quelques souches riches en THC et aussi puissantes que les souches photopériodiques.

  • Gorilla Glue

À moins que vous vivez dans un placard, vous avez déjà entendu parler de la Gorilla Glue. Cette variété est devenue extrêmement populaire grâce aux nombreux prix qu'elle a remporté. Le nom est assez pour rendre tout grower curieux. Et, quand ils ont appris qu’elle s’appelait Gorilla Glue grâce au fait qu’elle devenait énorme et produisait des trichomes collaient à vos ciseaux comme de la colle, cela a créé un buzz chez les growers.

Plus important encore, la Gorilla Glue avait le potentiel de frapper le corps et le cerveau avec du THC allant de 18 à 25%! C’est un chiffre énorme, étant donné qu'on peut obtenir les même résultats en la cultivant à la maison. La variété la plus connue est la Gorilla Glue #4 ou GG4 et elle a rendu les growers du monde complètement fous pour une raison - le THC.

Gorilla Glue Auto
4 of 5
Pin
Goût :
Pin
From €13
acheter
Espace: Indoor | Outdoor
Gendre: Feminized
Gènes: Sativa/Indica
Génétique: Gorilla Glue autoflowering
Floraison: 8-9 weeks
Récolte: XL
Hauteur US: up to 40 inches
Hauteur EU: 60-100cm
THC: Very High
CBD: Low
Autofloraison: Yes

La Gorilla Glue de Fastbuds est une variété à autofloraison croisée avec la GG #4 originale. Sa floraison ne dure que 9 semaines et vous pouvez terminer le cycle en 3 mois environ. Maintenant, comparez cela avec la version photopériodique de la Gorilla Glue qui dure environ 5 mois. Et, qu'en est-il du THC, vous demandez?

Eh bien, nous avons de bonnes nouvelles pour vous car notre superbe Gorilla Glue peut produire environ 24% de THC! En plus de cela, la plante sera couverte de tellement de trichomes que vous allez vous détester au moment de la récolte. En tant que variété à dominance Sativa, la Gorilla Glue stimule votre imagination et toute l'expérience est cérébrale et édifiante.

Certains diront peut-être que cette souche vous donne plus d’effet Indica car elle vous «colle» au canapé. Mais, le mystère entourant cette souche est ce qui la rend plus attrayante. Une chose est sûre: vous vous sentirez plus heureux que jamais. Sa teneur en CBD est de 0,8%, mais les niveaux élevés de THC le rendent parfait pour créer des extractions.

En comparant le temps de récolte, la facilité de croissance et les niveaux de THC, ce monstre à autofloraison est vraiment incroyable. Honnêtement, ça ne pourrait pas être plus simple que ça.

  • Girl Scout Cookies

Classée comme une variété hybride mixte, la Girl Scout Cookies (GSC) a acquis une immense popularité au fil des années. Dérivée de la OG Kush et de la Durban Poison, cette variété est certainement un KO avec ses effets plus orientés vers l’Indica.

La GSC est un plaisir à cultiver tout simplement parce qu’elle remplit votre growbox d’arômes délectables, parfois sucrés et parfois mentholés. Comme son nom l’indique, elle peut même vous rappeler les biscuits que préparée maman qu'on volait tous de temps en temps pendant notre enfance.

Girl Scout Cookies Auto
5 of 5
Biscuits
Goût :
Biscuits
From €13
acheter
Espace: Indoor | Outdoor
Gendre: Feminized
Gènes: Sativa/Indica
Génétique: Girl Scout Cookies autoflowering
Floraison: 8-9 weeks
Récolte: XL
Hauteur US: up to 40 inches
Hauteur EU: 60-100cm
THC: Very High
CBD: Low
Autofloraison: Yes

La plupart des gens disent que les souches photopériodiques de la GSC sont loins d'être faciles à cultiver. Nécessitant un peu plus d'entretien que les souches à autofloraison. Sans aucun doute, la GSC est une souche extraordinaire avec des niveaux de THC allant d'environs 17 à 28% de THC. Et c’est peut-être pour cette raison que les dispensaires annoncent souvent que leurs stocks sont vides, car c’est l’une des variétés les plus vendues.

La GSC de Fast Buds est assez facile à entretenir. Elle fournit en général 22% de THC, ce qui est parfait même pour les utilisateurs de marijuana médicinal. En fait, la GSC est la meilleure souche pour produire des extractions, car elle peut être utilisée pour traiter divers problèmes de santé, notamment l’asthme, le glaucome, les maux de tête ou la douleur chronique.

Zkittlez Auto

La Zkittlez est l’une des variétés rares à vous offrir toute une palette de saveurs délicieuses. Connue comme la souche qui «vous permet de goûter un l'arc-en-ciel», cette variété est tout un plaisir à cultiver. Elle éclate avec tellement de couleurs que vous allez pas pouvoir tous les compter.

Pour être honnête, cette variété a le goût d'un bon dessert succulent après un gros repas du soir. Les niveaux de THC sont élevés, à environ 15%, mais certains dispensaires indiquent qu’ils pourraient atteindre 28%. La souche originale de Zkittlez contenait 15% de THC.

Zkittlez Auto
5 of 5
Fruits
Goût :
Fruits
From €13
acheter
Espace: Indoor | Outdoor
Gendre: Feminized
Gènes: Mostly Indica
Génétique: Zkittlez Autoflowering
Floraison: 8-9 weeks
Récolte: XXL
Hauteur US: up to 40 inches
Hauteur EU: 70-100 cm
THC: Very High
CBD: Very Low
Autofloraison: Yes

Chez Fastbuds, nous avons créé une variété unique de Zkittlez qui double les niveaux de THC original. C’est stupéfiant, mais vous serez ravi de savoir que l’auto Zkittlez peut produire jusqu’à 22% de THC. Mais, même que ça soit une plante à autofloraisons, la plante peut devenir un peu trop grosse, alors faites attention si vous avez une petite salle où cultiver.

Zkittlez auto est une variété à dominance en Indica; Cependant, elle ne vous empêchera pas d’exécuter vos tâches du quotidien. À vrai dire, cette souche vous transforme en philosophe et vous laissera vous entraîn de vous poser des questions sur toutes les réalités de la vie. C’est une bonne souche pour fumer, même si vous utilisez le marijuana à des fins médicales. Que vous souhaitiez faire des comestibles ou des concentrés, la Zkittlez ne vous décevra pas.

Au final, vous devez cultiver plusieurs variétés pour choisir celle qui vous convient le mieux. Les autofloraisons rivalisent avec les souches photopériodiques de toutes les manières possibles, mais avec de tels niveaux de THC, même dans des souches à autofloraison, le choix est maintenant devenu très facile.