Comment Augmenter le THC des Plantes de Cannabis

Comment Augmenter le THC des Plantes de Cannabis

Créé par: 27.11.2018

Cultiver du cannabis est un art incroyable qui s'améliore avec le temps. De nombreux growers adorent cultiver de la marijuana à la maison simplement parce que cela leur permet de tirer le meilleur de leurs plantes. De la sélection de la souche spécifique à la quantité de buds produite, vous pouvez entraîner la plante à se développer selon vos souhaits. Mais une question que la plupart des producteurs se posent est la suivante: "Comment augmenter le THC?"

Si vous vous posez cette question, vous n'êtes pas seul. Presque tout le monde veut recevoir une claque de Mary Jane après avoir investi dans la cultivation du cannabis à la maison. Et quel meilleur moyen d’y parvenir que d’augmenter le THC? En règle générale, les consommateurs de marijuana médicaux rechercheront des souches plutôt riches en CBD, mais on ne peut pas non plus ignorer le THC. Pour être honnête sans le THC, le Cannabis manque quelque chose.

Si vous aimez les effets du THC, vous serez heureux de savoir qu’il existe différentes façons d’augmenter le THC dans les plantes que vous cultivez chez vous. Alors, continuez à lire et renseignez-vous sur la façon de transformer votre plante en gros productrice de THC!

Pourquoi augmenter le THC?

Le THC est susceptible d'attirer des rumeurs de tous les côtés. D’être mal juger jusqu’à aliéner le THC, la communauté du cannabis a tout vu. Les rumeurs sont devenues si fortes que les gens ne voulaient même plus toucher au cannabis riche en THC. Heureusement, cela est en train de changer car de nouvelles études indiquent que le THC n’est pas vraiment du tout mauvais.

Bien sûr, la CDB est excellente sans aucun effet psychoactif, mais que faire si les effets ont fait plus de bien que de mal? Saviez-vous que même le THC contient de nombreux avantages médicinaux?

En fait, il a été suggéré que les buds contenant beaucoup de THC soient recommandés pour traiter les douleurs chroniques, les maux de tête, les migraines, etc. De plus, il augmente même l’appétit, indiquant ainsi son efficacité pour aider les patients souffrant d’appétit faible.

 

Bien sûr, le THC provoque des effets psychoactifs, mais étant donné que les effets positifs gagnent sur les effets négatifs, on peut se demander si le THC est vraiment le «mal» comme il est souvent appelé. Les gens apprécient les effets psychoactifs depuis des siècles, et cela ne va pas s'arrêter maintenant. Pas lorsque des études nous disent que les effets psychoactifs pourraient effectivement protéger le cerveau et même stimuler sa croissance!

En plus, il est presque impossible de faire une surdose de tétrahydrocannabinol ou de THC, alors pourquoi pas accepter le ravissant cannabinoïde plutôt de l’éviter? Le CBD n'est pas le seul cannabinoïde à avoir des effets médicinaux. En vrai le CBD et THC travaillent ensemble pour produire des effets positifs que nous avons appris à aimer.

 

Comment augmenter le THC dans les Plantes de Cannabis?

Peu importe le type de cannabis que vous cultivez, les techniques pour augmenter le THC restent les mêmes. Qu'elles soient à autofloraison, photopériodiques, régulières ou féminisées, on peut utiliser n'importe laquelle de ces méthodes pour augmenter le THC.

  • Choisissez la bonne souche

Non, il est impossible d’augmenter le THC si vous commencez avec une graine contenant des niveaux élevés de CBD. Pour augmenter le CBD, vous devez choisir une souche comme la CBD Crack Auto. Conclusion? Eh bien, cela signifie tout simplement qu’on ne peut pas faire en sorte que la plante fonctionne contre sa génétique.

La génétique de la souche dicte jusqu'où la plante peut aller. Par exemple, imaginez que vous avez choisi de cultiver Green Crack. Green Crack vous fait rire et produit une foule d'effets positifs, mais le taux de THC n'atteindra que 20%, peu importe de ce que vous faîtes.

CBD Crack Auto
4 of 5
Mangue
Goût :
Mangue
From €9
acheter
Espace: Indoor | Outdoor
Gendre: Feminized
Gènes: Sativa/Indica
Génétique: Green Crack x CBD autoflowering
Floraison: 9-10 weeks (flushing at 60 days)
Récolte: L
Hauteur US: up to 35 inches
Hauteur EU: up to 100 cm
THC: Very Low
CBD: Very High
Autofloraison: Yes

Il est possible de réduire le THC en conservant la plante en mauvaise santé, mais il est peu probable que vous dépassiez les niveaux, en particulier lorsqu’on trouve une grande quantité de THC déjà installée sur la plante. Il est donc recommandé de choisir des souches à génétique forte. Et ce n’est même pas la peine qu’on vous dise qu’il est essentiel d’acheter des graines uniquement à des breeders expérimentés avec des années d’expérience.

Il est préférable de choisir des souches qui contiennent déjà des niveaux élevés de THC. Des souches comme la Gorilla Glue produisent plus de 22% de THC, et même la Tangie ‘Matic dépasse parfois 23%, ce qui en fait des candidats parfaits pour votre expérience.

  • Protéger ces trichomes

Rien ne bat la sensation de se frotter les mains sur des têtes de cannabis pour sentir ce bon parfum délicieux. C’est divin et aromatique, mais cela a ses inconvénients. Certes, la destruction des trichomes génère une odeur merveilleuse et nous en sommes tous coupables de l’avoir fait au-moins à moment ou à un autre. Cela dit, vous détruisez les trichomes du bud à chaque fois que vous le faites.

Les trichomes sont les projections bulbeuses trouvées sur les feuilles et les buds. Ils ressemblent à des antennes et contiennent de nombreux cannabinoïdes, flavonoïdes, terpènes et le THC. La plupart du THC trouvé dans la plante est concentré dans les trichomes, il est donc logique de les protéger. Le seul problème est qu'ils sont tellement fragiles et facilement détruits.

Gorilla Glue Auto
4 of 5
Pin
Goût :
Pin
From €9
acheter
Espace: Indoor | Outdoor
Gendre: Feminized
Gènes: Sativa/Indica
Génétique: Gorilla Glue autoflowering
Floraison: 8-9 weeks
Récolte: XL
Hauteur US: up to 40 inches
Hauteur EU: 60-100cm
THC: Very High
CBD: Low
Autofloraison: Yes

En plus de manipuler les trichomes brusquement, il existe d'autres moyens de les perdre. Par exemple, les trichomes sont sensibles aux températures extrêmes et à d'autres facteurs environnementaux, notamment la lumière et l'humidité. La possibilité de manipuler la température, l'humidité et la ventilation est l'un des principaux avantages de la culture en intérieur. En tant que grower, vous devez apprendre à utiliser judicieusement vos ressources.

Une façon d'augmenter les trichomes est d'introduire des suppléments. Utilisez des engrais destinés à stimuler la croissance des trichomes pendant la floraison et mettez aussi des nutriments organiques tels que la Blackstrap Molasses, il y a plusieurs manières de rendre les plantes heureuses. Si vous cultivez dans le sol, mais nourrir les micro-organismes aidera la plante de différentes manières que vous pouvez même pas imaginer.

Tant que la température varie entre 20 et 30 ° C, vous avez plus de chance de protéger les trichomes. Les autofloraisons résistent beaucoup la chaleur, mais seulement jusqu’a un certain point, ce qui rend difficile la préservation des trichomes lorsque les températures fluctuent énormément. De même, les trichomes commencent à se dégrader lorsque les températures descendent en dessous de 15 à 18°C. Gardez cela à l'esprit lorsque vous cultivez des plantes de cannabis.

  • Fournir autant de lumière que possible

Les autofloraisons se développeront bien avec 10, 12 ou 14 heures de lumière. Mais elles deviennent énormes si vous augmentez légèrement la lumière. Pourquoi cela arrive-il? La lumière est synonyme de nourriture quand il s'agit de plantes. Et cela s'applique à presque toutes les plantes. Lorsque la lumière augmente - même si ce n’est que pour une heure environ - le processus de photosynthèse commence, permettant à la plante de consommer et donc de disposer de plus d’énergie.

Il s’agit juste de dire que plus vous fournissez de lumière, plus la plante se portera bien. Et que font les plantes de cannabis saines? Elles produisent beaucoup de THC. C’est vrai, c’est aussi simple que ça. Il faut juste que la plante soit heureuse de faire ce qu’elle est censée faire. Ne faites pas trop, cependant, car de puissantes sources de lumière peuvent détruire les trichomes et les terpènes s’ils sont trop proches de la plante.

Si vous avez remarqué que vos têtes et vos feuilles les plus prochent de la lumière deviennent un peu blanches, c’est que la lumière est extrêmement puissante. Vous pouvez le réparer en ajustant la distance entre la plante et la lumière, mais si les trichomes sont déjà endommagés, vous ne pouvez plus rien faire.

  • Récolter seulement quand la plante est prête

L'une des erreurs les plus courantes consiste à récolter la plante avant qu’elle ait eu le temps terminé son cycle. Bien entendu, c’est tentant de récolter les têtes et de les fumer au plus vite, mais posez-vous la question, est-ce que vous voulez faire tout ce travail pour recevoir des têtes moyennement puissantes ? La puissance est ce que vous recherchez, et la plante augmente avec le temps, ce qui rend le timing très crucial.

Le meilleur moment pour récolter les buds est lorsque les trichomes deviennent laiteux. Pas tous, mais au moins 50 à 60% des trichomes doivent être laiteux, le reste restant clair. Certains producteurs récoltent tôt lorsque tous les trichomes sont clairs et quelques autres le font lorsque tous les trichomes deviennent laiteux, cela dépend des effets recherchés.

Les têtes récoltées tôt produisent plus d'effets psychoactifs. Inversement, les bourgeons coupés aux derniers stades produisent un effet Indica avec une défonce corporelle, mais les effets du THC sont un peu réduits. Que vous récoltiez trop tôt ou trop tard, la plante ne produit pas beaucoup de THC car le truc consiste à récolter la plante au bon moment.

Voici une vidéo expliquant comment augmenter le THC:

  • La Curation

Curer la Marijuana a pleins d’avantages, outre le fait qu'elle aide énormément à ajouter une grande saveur. Le processus à part réduire la dureté de la fumée car la quantité de chlorophylle diminue considérablement, produit également plus de THC. Pour mieux comprendre cela, imaginez fumer un bourgeon fraîchement récolté. À part plus avoir de poumons, vous avez pas beaucoup d'avantages.

Les têtes fraîchement récoltées ne dégagent pas seulement une fumée dure, mais elles ne contiennent pas non plus de THC! En effet, il faut donner du temps à la plante pour convertir le THCA en THC. L'acide tétrahydrocannabinolique, en plus d’être une bouchée à prononcer, est également un cannabinoïde présent dans la plante. Il a des avantages médicinaux comme les autres cannabinoïdes, mais il n’est pas psychoactif comme le THC.

Les buds ne transmettent le THC ou les effets psychoactifs souhaités que lorsque le THCA est décomposé en THC, ce qui survient en grande partie au cours de la curation. La décarboxylation est un autre moyen de convertir le THCA en THC instantanément, c'est pourquoi vous chauffez les têtes avant de préparer des aliments.

Si vous ne chauffez pas les buds, le THC n’est pas activé et vos nuggets-vertes auront un goût d’herbe plutôt que de donner le goût et l’arôme que vous attendiez. Par conséquent, un moyen naturel de générer plus de THC consiste à guérir les têtes. Peu importe à quel point vous voulez sauter l’étape de la curation et passer directement à la fumette, abstenez-vous de le faire car vous perdez tout simplement tous les avantages.