FastBuds seedbank #1 with 9695 diaries and a rating of Growdiaries 8.8/10 on GrowDiaries
Growdiaries 8.8/10 with 9695 diaries on GrowDiaries

Tout savoir sur le Fimming des plantes de cannabis autofloraison

Le fimming comme technique de formation des plantes, comment il est pratiqué et ses avantages.
22 June 2022
6 min read
Tout savoir sur le Fimming des plantes de cannabis autofloraison

L'application de techniques de formation des plantes à certaines cultures peut avoir un effet massif sur le résultat de l'aspect de la plante. Permettre à un cultivateur de manipuler la structure de croissance, la forme du couvert végétal, la hauteur de la plante et le rendement final. Dans cet article, nous expliquons tout sur le fimming, son fonctionnement, les avantages qui y sont associés, y compris nos meilleurs conseils.

1. Qu'est ce que le Fimming?

Le fimming est une technique qui a été créée essentiellement par accident, comme une tentative ratée pour étêter les plants de cannabis. Le fimming décrit l'enlèvement de 70% de la pointe de croissance de la couronne. Le résultat est que l'énergie qui aurait été utilisée pour promouvoir la dominance apicale est temporairement ralentie, provoquant un déplacement de l'énergie de croissance vers le reste des parties plantes.

 

Qu'est-ce que le fimming du cannabis?

Qu'est-ce que le fimming?
 

Une fois que le sommet de la couronne principale a été coupé avec 30 % de la pousse restante, il faudra environ 5 à 7 jours avant que la pousse de la couronne ne repousse normalement en affichant une dominance apicale. C'est pendant cette période que la croissance restante sera bénéfique.

Ce qu'il faut retenir

  • Le calage ralentit temporairement la croissance verticale.
  • L'énergie est utilisée pour le reste des plantes lorsque la pousse supérieure se rétablit.
  • L'apparence devient alors plus touffue et plus trapue.
  • L'élimination de 70 à 80 % de la pointe de croissance est parfaite.
  • Les plantes mettront 5 à 7 jours avant de repousser normalement.

2. Comment procéder?

L'art du fimming est très facile à réaliser et doit être effectué avec une paire de ciseaux stériles et propres. La technique consiste essentiellement à couper horizontalement en travers de l'extrémité de la croissance croisée et à s'assurer que la coupe est nette et lisse. Si vous décidez d'appliquer cette technique à la pointe centrale principale, ou aux branches latérales également selon le cultivar que vous cultivez.

La différence entre le Topping et le Fimming des plants de cannabis

L'étêtage ou topping est effectué sur une plante au cours du stade végétatif, l'idée étant d'enlever totalement la cime de la croissance supérieure, en exposant deux pousses de croissance axillaire de petite taille. Les plantes réagissent en envoyant toute l'énergie primaire dans ces deux pousses, ce qui réduit considérablement la hauteur et la largeur de la canopée. La cime empêche également la dominance verticale apicale, ce qui permet aux branches latérales de pousser à la même hauteur que le cola principal.

 

Fimming vs Topping

Différence entre le fimming et le topping de votre plante.
   

Le fimming, en revanche, est fait dans l'intention de ralentir la croissance verticale des plants de cannabis. La période de 5 à 7 jours pendant laquelle la pousse supérieure reprend sa croissance normale permet au reste de la plante de pousser, ce qui lui donne un aspect beaucoup plus trapu et compact.

3. Quand effectuer le Fimming sur des autos

Il est très important qu'avant d'appliquer cette technique de formation des plantes, vous connaissiez bien le cultivar et sa réaction à la formation des plantes. Grâce à la diversité que l'on trouve dans la génétique du cannabis autofloraison, les souches dominantes indica préféreront un style de culture, les hybrides un autre et les sativas le leur aussi.

Le fimming est utilisé non seulement pour gonfler les plantes, en permettant aux bourgeons inférieurs de devenir aussi gros que les bourgeons supérieurs, mais aussi pour permettre au cultivateur de réduire la hauteur de la plante. Les hybrides autofloraison à dominance sativa, comme l'Orange Sherbet Auto, qui peuvent atteindre 150 cm de haut, conviennent bien au L.S.T. et au fimming, mais une variété comme la Zkittlez Auto finit entre 70 et 90 cm et n'a donc pas besoin d'être réduite en hauteur.

 

La fenêtre pour effectuer le fimming doit être faite tôt si l'intention est de réduire la hauteur de la plante. Si vous travaillez avec des plantes de taille moyenne, le fimming peut avoir des effets négatifs et faire pousser les plantes très petites. Une fois que les plantes à floraison automatique ont passé la troisième semaine de leur cycle de vie, il est préférable d'éviter tout type de formation de la plante, à moins que vous n'attachiez vos cultures à fortes croissances pour la hauteur de l'espace de croissance. 

Les avantages associés

  • La plante poussera avec un aspect touffu et compact.
  • La hauteur finale de la plante sera réduite.
  • L'énergie est répartie de manière égale sur le reste de la plante.
  • Le fimming est facile à réaliser et ne nécessite que d'une paire de ciseaux.

4. Conseils pour le fimming des plantes à floraison automatique

1. Veillez à ne pas couper plus de 80% de la pousse supérieure, car cela peut entraîner un stress des plantes, ce qui est l'effet inverse de celui recherché.

 

2. Utilisez une paire de ciseaux propres, aiguisés et stériles lorsque vous coupez la pousse supérieure. Pulvérisez ensuite les plantes pour garder le tout propre et exempt de contaminants.

 

3. Avant de commencer à fimer, faites tout ce que vous pouvez pour vous renseigner sur la souche et vous assurer que les plantes réagiront bien. Tous les cultures ne nécessitent pas de fimming, alors faites vos recherches.

 

Conseils pour le fimming du cannabis

Comment effectuer le fimming et que faut-il éviter?
 

4. N'effectuez jamais cette technique une fois que les bourgeons ont commencé à se former. Non seulement cela peut stresser les plantes, mais cela peut aussi interrompre le développement hormonal lorsque la plante se convertit en mode de floraison.

 

5. Pour le cultivateur plus expérimenté, l'application d'autres techniques de formation des plantes telles que le L.S.T, la super-cropping et la taille auront des effets positifs sur le résultat global de votre récolte.

5. FAUT-IL UTILISER LA TECHNIQUE DE FIMMING SUR DES PLANTES DE CANNABIS À AUTOFLORAISON?

C'est une question à laquelle il est assez difficile de répondre. Dans la plupart des cas, nous ne recommandons pas du tout l'utilisation de techniques HST (High-Stress Training) avec les variétés de cannabis à autofloraison. Pourquoi, demandez-vous? Eh bien, c'est très simple. Contrairement aux plantes de cannabis à photopériode, les autofloraisons ont une horloge génétique intégrée qui lance automatiquement le processus de floraison, quelle que soit la lumière sous laquelle vous les faites pousser. C'est en fait l'un des grands avantages de la culture de graines automatiques, mais il y a un inconvénient; Elles n'ont tout simplement pas le temps de se remettre de techniques de formation de souches lourdes comme le topping ou le fimming. Toute technique qui implique de soumettre la plante à un stress aussi important entraînera inévitablement une stagnation de la croissance pendant une période de ' à è jours. Cela ne pose pas de problème pour les plantes photopériodiques, car nous pouvons simplement maintenir le programme d'éclairage à 18/6 pendant une semaine supplémentaire pour compenser le temps de croissance perdu. Nous n'avons pas ce luxe avec les autofloraisons, car il n'y a aucun moyen de modifier le début de la période de floraison.

Cela ne signifie pas que vous pouvez pas utiliser les techniques HST sur n'importe quelle autofloraison, mais c'est définitivement une méthode de culture avancée et devrait être réservée aux souches avec lesquelles vous avez beaucoup d'expérience. C'est aussi une technique que nous ne recommandons pas aux cultivateurs débutants, à moins que vous n'acceptiez la possibilité de tuer la plante ou du moins de réduire sévèrement la taille (et même éventuellement la quantité) du produit final. Mais, avec tout cela dit, si vous voulez quand même essayer de cultiver avec des variétés à autofloraison, vous devriez vous donner les meilleures chances de succés et n'essayer que des variétés qui poussent haut et qui ont des périodes de croissance végétative plus longues. En général, ce sont les variétés à dominante sativa qui conviennent le mieux aux techniques de HST comme le fimming. Des variétés comme Orange Sherbet Auto, Gorilla Glue Auto, et la toute nouvelle et extrêmement populaire, Bruce Banner Auto sont toutes des grandes filles qui peuvent supporter quelques punitions!

6. En conclusion

Si vous appliquez la bonne technique au moment idéal, vous constaterez une grande différence dans le résultat de vos plantes à floraison automatique. Ne cherchez pas à savoir les dysfonctionnement de certaines méthodes de palissages mais plutôt faites vos recherches des spécificités des variétés cultivées avant de mettre la main à la pâte avec vos dames.

22 June 2022