FastBuds seedbank #1 with 10786 diaries and a rating of Growdiaries 8.8/10 on GrowDiaries
Growdiaries 8.8/10 with 10786 diaries on GrowDiaries

Une nouvelle étude révèle que le cannabis n'a aucun effet négatif sur les capacités cognitives.

Cette nouvelle découverte pourrait-elle être la porte ouverte à la légalisation mondiale du cannabis?
22 June 2021
2 min read
Une nouvelle étude révèle que le cannabis na aucun effet négatif sur les capacités cognitives.

Sommaire:
  • 1. Le dépoussiérage de vieilles idées fausses
  • 1. a. à propos des capacités cognitives

Dans le cadre de l'éternelle bataille pour l'acceptation et la légalisation de l'usage de la marijuana, la seule chose à laquelle s'accrochent les personnes qui s'y opposent, ce sont les effets secondaires négatifs liés à cette substance, notamment la prétendue déficience cognitive que l'usage à long terme de cette drogue est généralement accusé de provoquer. 

Mais si nous vous disions que la science a fait une nouvelle découverte qui vient dépoussiérer toutes ces vieilles idées fausses sur la marijuana ? Eh bien, précisément, des chercheurs viennent de découvrir que le cannabis n'a pas d'effets résiduels significatifs sur le fonctionnement du cerveau. 

Le dépoussiérage de vieilles idées fausses

C'est le résultat stupéfiant d'une récente analyse transversale portant sur plus de 800 adolescents âgés de 14 à 19 ans qui ont consommé de la marijuana pour la première fois après l'âge de 15 ans1.

Les résultats ont permis de conclure que la conception commune selon laquelle la consommation de cannabis entraîne une altération des capacités cognitives est en fait erronée lorsqu'elle est utilisée avec modération. Comme l'indique l'étude, "aucune preuve ne vient étayer la présomption selon laquelle la consommation de cannabis entraîne un déclin des capacités neurocognitives."

À propos des capacités cognitives

Petite parenthèse au cas où vous vous poseriez la question, la capacité cognitive est un concept utilisé pour désigner les compétences cérébrales impliquées dans le processus d'apprentissage, de manipulation des informations, de raisonnement, de pensée abstraite, de résolution de problèmes, de compréhension d'idées complexes, etc. En voici quelques exemples : 

  • L'attention soutenue ;
  • L'attention sélective ;
  • L'attention partagée ;
  • La mémoire à long terme ;
  • La mémoire de travail ;
  • Logique et raisonnement ;
  • Traitement auditif ;
  • Traitement visuel ;
  • et la vitesse de traitement.

L'étude a révélé que la consommation modérée ou faible de cannabis, ainsi que l'apparition tardive de la consommation, sont en fait associées à "une augmentation des capacités de prise de décision, à la fois transversalement et lors du suivi."

Conclusion

Cette recherche pourrait maintenant servir de point de repère à d'autres pays pour légaliser complètement l'usage de la marijuana, non seulement à des fins médicales mais aussi récréatives. 

En outre, s'il y a une chose que ces résultats ne pourraient pas rendre plus visible, c'est l'appel à de nouvelles recherches sur le sujet, étant donné que nous ne pouvons pas continuer à vivre dans les idées fausses des études dépassées menées dans le passé. Le cannabis est une plante aux multiples avantages et usages, et plus nous en saurons sur elle, plus nous pourrons en profiter et en tirer profit. 

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ MÉDICALE

Ce contenu est destiné à des fins éducatives uniquement. Les informations fournies sont issues de recherches recueillies auprès de sources externes.

RÉFÉRENCES EXTERNES

  1. "Residual effects of cannabis-use on neuropsychological functioning"

 

22 June 2021