Excellent 4.8 out of 5 based on 4,357 reviews on Trustpilot
4.8 out of 5 based on 4,357 reviews on Trustpilot

Technique du main-lining pour augmenter le rendement du cannabis

Le main-lining consiste à former une plante pour qu'elle développe une canopée plus uniforme et meilleur rendements.
23 May 2022
8 min read
Technique du main-lining pour augmenter le rendement du cannabis

Sommaire:
  • 1. Qu'est-ce que le main-lining et ses avantages
  • 1. a. Avantages:
  • 2. Main-lining étape par étape
  • 2. a. étape 1 - attendez que votre plante ait environ 6 noeuds
  • 2. b. étape 2 - coupez votre plante jusqu'au troisième nœud
  • 2. c. étape 2.1 - supprimer tout ce qui se trouve en dessous du troisième nœud
  • 2. d. étape 2.2 - attacher les deux branches restantes
  • 2. e. étape 3 - donnez à vos plantes le temps de récupérer et de se refaire une beauté
  • 2. f. étape 3.1 - supprimer la croissance en dessous
  • 2. g. étape 4 - continuez à garnir jusqu'à ce que vous ayez le nombre désiré de sites de bourgeons
  • 2. h. étape 5 - enlever ce que vous avez utilisé pour attacher les branches
  • 3. Peut-on cultiver des plantes de cannabis autofloraison?
  • 4. Le main-lining vs autres techiques hst
  • 5. En conclusion

La doublure principale est une technique bien connue qui combine les méthodes LST et HST pour obtenir une distribution efficace de l'énergie à tous les colas et une canopée uniforme, ce qui se traduit par des rendements plus élevés et des fleurs plus denses.

Le Main-Lining est un moyen d'entraîner votre plante à développer plus de colas, ce qui permet d'obtenir de plus gros rendements. C'est une excellente technique à combiner avec le Scrog et le lollipopping. Cette technique permet d'obtenir une croissance régulière des branches et un couvert uniforme, ce qui facilite la formation des plantes, vous permettant d'augmenter les rendements et de contrôler la croissance des plantes si vous disposez d'un espace limité.

1. QU'EST-CE QUE LE MAIN-LINING ET SES AVANTAGES

Le main-lining consiste en une combinaison de la méthode tie-down et topping pour obtenir un couvert uniforme où chaque branche part de la tige principale et possède le même nombre de branches de chaque côté, et au même endroit. 

Ce faisant, chaque cola se trouve à la même distance des racines et se développera à la même taille et à la même hauteur.

 

Augmenter les rendements du cannabis avec la technique du Main-lining

En développant une canopée uniforme, vous pouvez obtenir de meilleurs rendements et une meilleure récolte globale.
 

Le main-lining est une technique incroyable pour avoir un contrôle total sur la taille, la hauteur et le rendement de vos plantes. Le principal avantage est que, contrairement aux autres méthodes de formation, vous faites la plupart du travail pendant la première semaine de vie de la plante et vous vous détendez jusqu'à la récolte.

Avantages:

  • Contrôler la croissance des plantes
  • Des rendements plus élevés
  • Des bourgeons plus denses

2. MAIN-lINING ÉTAPE PAR ÉTAPE

ÉTAPE 1 - ATTENDEZ QUE VOTRE PLANTE AIT ENVIRON 6 NOEUDS

Nous recommandons de commencer à utiliser cette méthode lorsque vos plantes se sont développées autour de 5-6 nœuds et (évidemment) dans le stade végétatif, vous pouvez commencer lorsque votre plante en a plus, mais vous devrez couper plus de matériel végétal et perdre du temps, n'oubliez pas que vous ne devez jamais toper une plante dans le stade de la floraison.

Remarque: si vous partez d'un clone, vous devez laisser les racines se développer bien avant de l'étêter, ce qui peut obliger à attendre plus longtemps et votre plante peut développer plus de 6 nœuds avant d'être prête à être topped.

ÉTAPE 2 - COUPEZ VOTRE PLANTE JUSQU'AU TROISIÈME NŒUD

Lorsque votre plante a environ 5-6 nœuds, vous devez la surélever (la couper) jusqu'au troisième nœud, ce qui signifie que vous devez couper la tige légèrement au-dessus de la troisième paire de feuilles.

 

Main-lining: coupez votre plante jusqu'au troisième nœud

Pour commencer le mainlining, vous devez toper votre plante jusqu'au troisième nœud.
 

Vous pouvez planter la partie de la plante que vous venez de couper et elle poussera comme le ferait un clone. Après avoir été coupée correctement, votre plante ne doit avoir que 3 nœuds (3 paires de feuilles).

ÉTAPE 2.1 - SUPPRIMER TOUT CE QUI SE TROUVE EN DESSOUS DU TROISIÈME NŒUD

Une fois que vous avez toper vos plantes, vous devez enlever toute la partie de la plante qui se trouve en dessous, cela donnera à votre plante le signal qu'elle doit concentrer toute son énergie sur le développement de la paire de branches qui a été laissée.

Rappelez-vous que les feuilles en éventail sont responsables de l'absorption de la lumière, il est essentiel que vous laissiez les feuilles dans la paire de branches laissée après l'étêtage, de cette façon votre plante pourra produire les sucres dont elle a besoin pour continuer à pousser.

ÉTAPE 2.2 - ATTACHER LES DEUX BRANCHES RESTANTES

Attachez les branches comme vous le feriez dans d'autres techniques comme LST, Assurez-vous simplement qu'ils sont aussi proches que possible d'un angle de 90 degrés, n'oubliez pas que votre objectif est d'avoir une plante uniforme.

Si les branches sont trop petites pour être attachées, attendez quelques jours jusqu'à ce que vous puissiez les attacher et souvenez-vous de le faire doucement, sans les endommager.

 

Main-lining: Attachez les branches à un angle de 90 degrés

Attacher les branches, s'assurer qu'elles sont aussi proches que possible d'un angle de 90 degrés.
 

Vous devez également garder à l'esprit que certaines plantes peuvent avoir besoin de plus de temps pour se remettre de l'élagage et d'entraînement, vous ne devez donc continuer à les entraîner que lorsqu'elle a complètement récupéré, il est crucial de leur donner un bon environnement de croissance car si vos températures ou vos niveaux d'humidité ne sont pas bons, ils mettront trop de temps à récupérer.

Remarque: assurez-vous que les liens ne sont pas trop serrés et ne coupent pas les branches, vous devez également vérifier cela tout au long du cycle de croissance.

ÉTAPE 3 - DONNEZ À VOS PLANTES LE TEMPS DE RÉCUPÉRER ET DE SE REFAIRE UNE BEAUTÉ

Lorsque vous commencez à voir vos plantes pousser rapidement et sainement, il est temps de passer à la vitesse supérieure une fois de plus.

Sur chaque branche, choisissez des nœuds symétriques et opposés les uns aux autres. Lorsque vous aurez choisi les bons nœuds à couper, vous devrez les toper à nouveau.

Remarque: chaque fois que vous topez votre plante, elle développe 2 branches, ce qui augmente le nombre de sites de bourgeons.

ÉTAPE 3.1 - SUPPRIMER LA CROISSANCE EN DESSOUS

Cette étape peut être effectuée juste après l'étape 3. Dans cette étape, vous devez enlever toute la croissance en dessous de l'endroit où vous venez d'étêter votre plante, assurez-vous simplement de laisser les feuilles qui sont attachées à vos nouvelles colas principales.

 

Main-lining: enlever toute croissance en dessous de l'endroit où vous avez étêté

Une fois que vous avez topez vos plantes, vous devez enlever toute la pousse en dessous.
 

N'oubliez pas de supprimer toute autre croissance végétale afin que votre plante se concentre sur le développement des branches laissées après l'étêtage.

ÉTAPE 4 - CONTINUEZ À GARNIR JUSQU'À CE QUE VOUS AYEZ LE NOMBRE DÉSIRÉ DE SITES DE BOURGEONS

Comme nous l'avons dit plus haut, à chaque fois que vous toperez vos plantes, vous doublerez le nombre de colas. Gardez cela à l'esprit car vous pouvez facilement manquer de place si vous topez plus de deux fois.

 

Nombre de toppingsNombre de Colas
12
24
36
48

 

Nous recommandons d'étêter entre 2 et 3 fois pour la culture en intérieur (en fonction de votre expérience et de l'espace disponible). Si vous cultivez en extérieur, vous pouvez étêter autant de fois que vous le souhaitez, c'est une bonne technique à combiner avec un Scrog car le treillis soutiendra les bourgeons et permettra à la lumière de pénétrer plus profondément. 

ÉTAPE 5 - ENLEVER CE QUE VOUS AVEZ UTILISÉ POUR ATTACHER LES BRANCHES

Lorsque vous êtes satisfait du résultat et que votre plante s'est bien développée, il est temps d'enlever les liens pour commencer la floraison.

Une fois que vous êtes prêt à commencer la floraison, vous ne devez plus étêter ou attacher votre plante car cela peut affecter le développement des bourgeons. À ce stade, votre plante doit déjà avoir la structure que vous visiez et être prête à fleurir.

4. PEUT-ON CULTIVER DES PLANTES DE CANNABIS AUTOFLORAISON?

Malheuresement, non. Les variétés de cannabis à autofloraison ont une période de croissance végétative limitée, ce qui signifie qu'elles ne sont vraiment pas adaptées aux techniques d'entraînement à fort stress.

Pourquoi?

C'est très simple. Comme les plantes de cannabis à autofloraison possèdent des marqueurs génétiques qui déclenchent automatiquement le stade de la floraison après 4 à 7 semaines de croissance végétative (selon la variété à autofloraison que vous cultivez), elles n'ont tout simplement pas le temps de récupérer avant le début de la floraison.

Chaque fois que vous étêtez une plante, il lui faut au moins quelques jours pour se rétablir et reprendre une croissance normale (cela peut en fait prendre jusqu'à une semaine et demie, en fonction de la technique utilisée, de la santé de la plante et de votre vigilance). Cela convient parfaitement aux plantes photopériodiques, car vous pouvez simplement ajouter les jours de récupération à la période de croissance végétative.

Mais avec la période de végétation limitée des autos, il est préférable d'utiliser uniquement des techniques de formation à faible stress afin de ne pas limiter le temps de croissance. Il est donc préférable de garder les ciseaux ou le scalpel loin de vos bébés autos. Avec l'état actuel de la génétique, il n'y a pas vraiment besoin de faire un top autos de toute façon!

Si vous êtes à la recherche de variétés faciles à cultiver, qui n'ont pas besoin d'être entraînées au stress pour produire d'énormes rendements, et qui prennent beaucoup moins de temps de la graine à la récolte que n'importe quelle plante photopériodique, jetez un coup œil à Strawberry Gorilla Auto, Gorilla Cookies Auto, Strawberry Banana Auto, ou au classique de la vieille école (avec des traits raffinés qui le rendent encore plus populaire que l'original) Northern Lights Auto.

5. LE MAIN-LINING VS AUTRES TECHIQUES HST

Il n'est pas rare que les cultivateurs de cannabis combinent plusieurs techniques de formation à faible et à fort stress pendant la phase de croissance végétative dans les petites et grandes exploitations de cannabis, mais avec le mainlining, ce n'est vraiment pas nécessaire. Le mainlining est une technique  tout-en-un qui emprunte les meilleures parties de plusieurs techniques de formation et les combine toutes ensemble.

Le super cropping est une autre technique préférée des cultivateurs, mais elle demande beaucoup plus de travail que le mailining et il faut un peu de pratique pour le maîtriser. Le mainlining est un processus beaucoup plus simple et rapide et peut être maîtrisé dès les premier essai. Elle nécessite également beaucoup moins de suivi.

Le LST est une technique que presque tous les cultivateurs ont essayé à un moment ou à un autre de leur parcours. Tout ce qui est requis pour la LST est d'attacher doucement vos plantes afin d'ouvrir la canopée pour une meilleure pénétration de la lumière. Le mainlining intègre cette technique, mais si vous êtes totalement novice dans la culture du cannabis, nous vous conseillons d'essayer le LST avant de passer à des styles plus avancés de manipulation de la croissance.

6. EN CONCLUSION

La culture en ligne est un excellent moyen de contrôler votre plante sous tous ses aspects et d'acquérir de l'expérience dans la formation des plantes, même s'il vous faut un peu de temps pour vous familiariser avec le sujet.

La combinaison de deux méthodes différentes de formation des plantes peut être très stressante pour vos plantes. Nous vous recommandons donc d'y aller doucement et de toujours prêter attention aux signes que vos plantes vous donnent.

23 May 2022