Limité 30% réduction pour tous les produits dû à la situation COVID-19 Acheter

5 conseils pour cultiver des variétés de cannabis autofloraison en serre

Dans cet article, vous découvrirez nos 5 meilleurs conseils pour vous aider à vous mettre sur la voie d'une récolte réussie, y compris ce qu'il faut éviter lors de la culture de variétés de cannabis autofloraison.
3 days ago
7 min read
5 conseils pour cultiver des variétés de cannabis autofloraison en serre

Contents:

À l'approche du printemps et alors que nous préparons nos cultures de plein air à floraison automatique, disposer d'autant de conseils et d'avis d'experts vous aidera à faire passer votre culture au niveau supérieur. Vous trouverez ci-dessous 5 conseils pour améliorer votre culture, augmenter vos rendements et éviter de cultiver du cannabis autoflorissant.

1. Choisissez le bon emplacement à l'extérieur 

L'une des raisons pour lesquelles les variétés de cannabis autofloraison sont devenues si populaires ces dernières années, est le fait qu'elles sont capables de produire des têtes de haut de gamme dans les conditions les plus exigeantes. Si vous vivez dans un climat froid et humide, avec des étés courts et des hivers rigoureux, ou si vous vivez dans le luxe de la Méditerranée ou de la Californie, les variétés autoflorissantes sont extrêmement fiables et peuvent être cultivées toute l'année dans de nombreux cas.

Notre premier conseil est de choisir le bon emplacement et de bien réfléchir avant de planter vos plants directement en terre. Il n'y a rien de pire que de voir vos précieuses plantes devenir ombragées après un certain moment en début de journée. C'est donc une bonne idée de cultiver vos souches automatiques dans des pots en plastique ou en tissu qui peuvent être facilement déplacés. Cela présente de nombreux avantages, notamment l'enlèvement rapide des plantes en cas d'urgence. La raison principale est de permettre à vos plantes de recevoir autant de lumière directe que possible, sans la restriction d'être plantées dans le sol extérieur.

  • Orientation sud

  • Évitez les zones ombragées

  • Les pots en tissu sont les plus efficaces

  •  3 conseils

     

 

2. Les variétés à floraison rapide sont meilleures 

Grâce à l'évolution récente de la génétique de l'autofloraison, l'espoir est donné à ceux qui ont toujours souffert de conditions climatiques difficiles comme l'Europe du Nord, la Russie et les environnements plus difficiles pour les plantes de cannabis. 

Notre premier conseil est de trouver des variétés qui arriveront à maturité à temps pour que vous n'ayez pas à vous inquiéter de la menace de la pluie, de moisissures ou de mildiou qui s'emparent de votre jardin. Cela étant dit, Fast Buds est fier de proposer les cultivars automatiques à floraison la plus rapide du marché. Pour ceux qui ont un été court et irrégulier suivi d'un hiver précoce et froid, ils peuvent trouver du réconfort dans des variétés à floraison rapide et à croissance rapide qui peuvent être récoltées en seulement 10 semaines, de la graine à la récolte. 

3. La taille idéal du pot 

La profondeur moyenne des racines des plants de cannabis de grande taille est peu près de 35 centimètres. Il s'agit d'une culture à photopériode qui dépend à la fois des périodes végétatives et de floraison. Les variétés de cannabis à floraison automatique ne dépendent pas de la même façon d'une horloge biologique et commencent à fleurir environ trois semaines après la germination du plant. 

Notre conseil principal ici est d'utiliser des pots en tissu car ils permettent de tailler les racines et d'éliminer les plantes liées aux racines. La taille recommandée est de 10L, ce qui donne les 25-30 cm de pousse dont la motte aura besoin et permet aux plantes d'accéder aux nutriments et aux minéraux pendant toute la durée de leur cycle de vie. Bien sûr, il est possible de cultiver dans des pots de moins de 10 litres, mais il faut être prêt à accueillir une plante de taille beaucoup plus petite. Il peut être judicieux d'envisager cette option si votre objectif final est de faire pousser un Sea of Green. Cependant, si vous ne cultivez qu'une ou deux plantes, souvenez-vous que plus le pot est grand, plus la récolte est importante.

4. Essayez de construire plusieurs serres

L'un des meilleurs moyens de cultiver en plein air sera avec un investissement initial peu coûteux. En utilisant des piquets en bois, un tuyau épais et plié et une couverture en feuille de polystyrène, il est facile de construire une "maison" très durable, résistante au vent et étanche pour vos cultures. Les matériaux ne coûteront pas cher et la durée de vie de votre serre en polystyrène dépassera de loin le faible coût de fabrication.

Notre principal conseil est de construire votre serre orienté vers le sud, ce qui signifie que vos plants de cannabis à floraison automatique recevront la lumière directe du soleil jusqu'à ce que le soleil se couche chaque jour. Non seulement votre serre protégera vos plantes de la vue des voisins et des hélicoptères, mais il vous permettra de cultiver toute l'année et pas seulement du cannabis. En installant un tuyau avec des buses de pulvérisation, il est très facile de créer une maison de culture tropicale intérieure qui a la température et l'humidité idéales tout au long de l'année.

 

 

5. Récolter toute l'année 

Notre conseil principal est d'investir dans de nombreuses semences afin de pouvoir remplir facilement une serre en  Sea of Green toutes les 10 à 12 semaines. Plus vous planterez de graines, plus vous récolterez, alors prenez l'habitude de cultiver toute l'année, en faisant les ajustements nécessaires si besoins. 

Si vous avez la chance de vivre dans un climat ensoleillé comme celui de la Méditerranée, de la Californie ou de tout autre endroit au climat tropical, vous avez la chance de pouvoir récolter des automatismes tout au long de l'année. Si vous pouvez récolter tous les 70-80 jours, cela signifie que vous pouvez produire une récolte tous les trimestres. 

6. Ce qu'il faut éviter lors de la culture des plans à autofloraison

Éviter le rempotage 

Les plantes de cannabis à floraison automatique préfèrent de loin qu'on les laisse tranquilles une fois qu'elles ont commencé à vivre. C'est une bonne idée de rempoter les cultures à photopériode, mais avec les autofloraisons, les transplanter ne fera que ralentir la croissance et souvent stresser les plantes. Décidez de la taille finale du pot, ou du site du plate-bande où vous souhaitez semer vos plants, puis laissez-les. Une plante à floraison automatique non perturbée aura de bien meilleures performances qu'une plante qui a été déplacée au cours des meilleures semaines de développement.

Faire des clones

Il n'est pas possible de prendre des clones d'autofloraison et de les faire rester dans un état végétatif. En raison de la nature du Ruderalis, les clones commenceront à fleurir une fois enracinés et la suppression des branches inférieures sera préjudiciable au rendement des plantes. 

Palissage excessif 

Évitez de faire trop de palissage excessif et de taille  démesuré et tenez-vous à un LST (low stress training) et une taille peu stressants. L'étêtage et le fimming peuvent provoquer une floraison courte des plantes. Les autos réagissent très bien au fait d'être attachées, car cela expose la canopée intérieure à une croissance et à une production plus directe et plus lumineuse. 

 

 

Arrosage excessif 

Ce n'est pas parce que vos plantes sont autoflorissantes qu'il est nécessaire de les marteler avec des nutriments. C'est ainsi que de nombreux cultivateurs inexpérimentés arrosent trop leurs racines, causant des problèmes d'absorption des nutriments et invitant les mauvaises bactéries à se développer autour des racines. Arrosez avec modération et traitez automatiquement comme vous le feriez pour n'importe quelle autre plante. 

Oublier de faire le rinçage 

Le fait de rincer vos plantes fait une grande différence dans l'expérience globale lorsque vous allez fumer les fleurs récoltées. Il doit y avoir un moment où vous ne donnez à vos plantes que de l'eau plate ou une solution d'eau avec des enzymes. 


7. Les trois meilleurs souches recommandés pour cette culture 

Orange Sherbet Auto
Orange Sherbet Auto
Gènes
Mostly Sativa
Génétique
Orange Sherbet Auto
Floraison
9-10 weeks
Récolte
500-650gr/m2
Hauteur
110-150cm
THC
up to 24%
CBD
Very low
Autofloraison
Yes
Learn more

Des saveurs épiques de sherbert aigre avec des agrumes de mandarine avec un taux de THC stupéfiant de 24%.

Gelato Auto
Gelato Auto
Gènes
Sativa 55% / Indica 45%
Génétique
Gelato Auto
Floraison
9 weeks
Récolte
XL
Hauteur
70-100cm
THC
Very High - up to 26%
CBD
Low
Autofloraison
Yes
Learn more

Une version autoflorissante de l'un des plus grands parfums à avoir fait son apparition ces dernières années. Un hybride facile à cultiver, parfait pour les débutants.

West Coast OG Auto
West Coast O.G. Auto
Gènes
Mostly Indica
Génétique
OG Kush (West Coast line) autoflowering
Floraison
9-10 weeks
Récolte
XL
Hauteur
70-100 cm
THC
21%
CBD
Low
Autofloraison
Yes
Learn more

Pour tous les amateurs de Kush, cette légende de la vieille école à dominante Indica est un producteur XL et une puissance terpénique sans précédent. 


8. En conclusion

Dans un environnement approprié, les plants de cannabis à floraison automatique peuvent produire des "buds" de grande qualité. Grâce à une bonne sélection, il est désormais possible d'obtenir d'excellentes récoltes tout au long de l'année avec les protocoles appropriés. Entre la construction d'une solide serre orienté vers le sud et la connaissance de la souche idéale, les jours de récoltes seront réalisées à répétition. De plus, il ne sera pas très compliquer de recycler votre sol organique vivant à chaque fois avec un bon composte.