FastBuds seedbank #1 with 10426 diaries and a rating of Growdiaries 8.8/10 on GrowDiaries
Growdiaries 8.8/10 with 10426 diaries on GrowDiaries

Cannabis Nutrition : Que sont les micronutriments ?

Essentiels dans le cycle de vie d'une plante de cannabis, les micronutriments sont utilisés en plus faible quantité.
15 October 2022
6 min read
Cannabis Nutrition : Que sont les micronutriments ?

Sommaire:
  • 1. Que sont les micronutriments?
  • 1. a. Passons rapidement en revue les macronutriments nécessaires à la croissance du cannabis
  • 2. Micronutriments
  • 2. a. Bore (b)
  • 2. b. Chlore (cl)
  • 2. c. Cuivre (cu)
  • 2. d. Fer (fe)
  • 2. e. Manganèse (mn)
  • 2. f. Molybdène (mo)
  • 2. g. Zinc (zn)
  • 3. Quantités recommandées de micronutriments
  • 4. Suralimentation et sous-alimentation
  • 5. Absorption des nutriments et disponibilité du ph
  • 6. En conclusion

Ces nutriments, également appelés "oligo-éléments" en raison de leur très faible quantité nécessaire, sont essentiels à la croissance de la plante de cannabis, tout comme les macronutriments. Et bien que la quantité nécessaire puisse être 10 fois inférieure (ou supérieure) à celle des macronutriments, ils sont essentiels au développement de la plante.

1. Que sont les micronutriments?

Les micronutriments sont les minéraux essentiels à la croissance des plantes, utilisés en plus faible quantité. Même s'ils sont nécessaires jusqu'à 10 fois moins que les macro, les micronutriments peuvent également provoquer des symptômes associés à des carences en nutriments et sont extrêmement importants pour qu'une plante croisse sainement et produise des bourgeons denses. Les micronutriments se trouvent dans l'eau du robinet. En fonction de votre source d'eau, vous n'aurez donc pas besoin de les ajouter individuellement. Bien qu'il soit impossible de le savoir exactement, à moins de le mesurer avec un compteur de solides dissous totaux (TDS). Ils sont essentiels pour la plante de cannabis, bien qu'ils soient nécessaires en quantités inférieures au macronutriments. Leur rôle est de "soutenir" les macronutriments pour obtenir la structure nécessaire et préparer la plante à passer avec succès le  stade de floraison. Le filtrage de l'eau élimine tous les minéraux qu'elle contient, vous devrez donc ajouter des micronutriments pour compléter votre solution d'alimentation.

PASSONS RAPIDEMENT EN REVUE LES MACRONUTRIMENTS NÉCESSAIRES À LA CROISSANCE DU CANNABIS

Il existe trois nutriments principaux dont toute vie végétale a besoin pour une croissance saine. Ce sont l'azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K), et ils constituent la pierre angulaire de la santé et de la croissance des plantes. Chaque engrais (quelle que soit sa forme) affiche fièrement un ratio NPK pour aider l'utilisateur à comprendre la composition de l'engrais. L'azote est très important pour tous les stades de croissance du cycle de vie du cannabis, mais surtout pour le stade végétatif. C'est ce qui compose la majorité de la chlorophylle, et il est donc absolument crucial pour la photosynthèse. L'azote constitue également une part importante des acides aminés utilisés comme éléments constitutifs des protéines dans toutes les plantes, et joue un rôle majeur dans la production d'ATP.

Le phosphore est un autre macronutriment essentiel à toute vie végétale. Il joue un rôle majeur dans les premiers stades du développement des racines, la résistance aux maladies, la formation des bourgeons et la stabilité des tiges, entre autres. Le potassium est le dernier macronutriment, dont les rôles les plus importants sont l'osmorégulation et le déclenchement de la production d'ATP. L'osmorégulation est la façon dont une plante régule les concentrations d'eau et de sel en contrôlant le stoma (les pores sur les feuilles d'une plante). Il existe deux macros secondaires que nous devrions également aborder rapidement: 

CALCIUM (CA)

Le calcium est un composant vital des parois cellulaires et de la structure globale de la plante. Sans calcium, les nouvelles pousses sont retardées, et les pousses précédentes développent des taches de rouille et des feuilles enroulées. Il est également essentiel à la transmission de messages intercellulaires pour la régulation des hormones et des enzymes.

SULFRE (S)

Le soufre joue un rôle essentiel dans la formation de la chlorophylle (avec l'azote). Il est également nécessaire à la production d'acides aminés, de protéines, de certaines enzymes et de vitamines. Sans les niveaux corrects de soufre, les plantes sont beaucoup moins protégées contre un large éventail de maladies courantes.

2. Micronutriments

Les oligo-éléments sont un groupe de minéraux qui sont nécessaires en quantités presque introuvables. Les plus courants sont un groupe de plus de 20 et ont différents rôles dans le cycle de vie d'une plante. Ils sont:

Bore (B)

En combinaison avec le calcium, le bore est essentiel au stade de la floraison, responsable de la division des cellules et un élément important dans la structure des parois cellulaires.

Chlore (Cl)

Le chlore est nécessaire en très petites quantités et est non seulement responsable de l'ouverture et de la fermeture des pores de la plante (lui permettant de "respirer"), mais il aide aussi la plante à garder ses feuilles fermes et fortes.

Cuivre (Cu)

Le cuivre fonctionne comme un activateur d'enzymes. Il aide à accélérer la photosynthèse et soutient le tissu vasculaire des plantes de cannabis.

 

Micronutriments

Les micronutriments sont aussi essentiels que les macronutriments, la petite différence étant qu'ils sont nécessaires en moindre quantité.

Fer (Fe)

Ce minéral est non seulement responsable de la production d'énergie, mais il est également un composant de la production de chlorophylle, ce qui donne à la plante cette riche couleur verte.

Manganèse (Mn)

Le manganèse est directement lié à la santé de votre plante. Ce minéral aide à lutter contre les maladies en protégeant les racines contre les agents pathogènes et favorise l'absorption de l'azote.

Molybdène (Mo)

Le molybdène est utilisé en très petites quantités et il contribue à la formation des protéines.

Zinc (Zn)

Le zinc est également nécessaire en petites quantités, mais il est très important pour le cannabis. Ce minéral aide à la construction des hormones de croissance et est relié à l'espace entre les entre-nœuds.

3. Quantités recommandées de micronutriments 

Bien qu'ils soient nécessaires en très petites quantités, le manque d'un de ces nutriments peut provoquer de graves carefinces et les problèmes de croissance.

 

Quantités recommandées de micronutriments 

Quantités recommandées de micronutriments pour les stades végétatifs et de floraison.
 

Ces chiffres représentent la valeur en ppm pour tout le cycle de vie du cannabis et doivent être ajustés en fonction des signes donnés par votre plante.

4. Suralimentation et sous-alimentation

Même si les micronutriments sont nécessaires en plus faibles quantités, le fait de ne pas en fournir ou d'en fournir en trop grande quantité peut créér des  carences, tout comme avec les macronutriments. En effet, même s'ils sont moins utilisés, ils sont également essentiels pour les plantes de cannabis et ils soutiennent directement les macronutriments dans leur processus. Il est essentiel que vous sachiez quels minéraux sont présents dans votre solution d'alimentation et en quelle quantité.

 

Metre TDS

Compteur TDS utilisé pour mesurer les particules par million (PPM) d'une solution nutritive.
 

Vous devez mesurer votre solution et ajouter les minéraux manquants si vous voulez faire pousser une plante saine à 100%.

5. ABSORPTION DES NUTRIMENTS ET DISPONIBILITÉ DU PH

Le pH d'un milieu de culture est la mesure de l'acidité ou de l'alcalinité du milieu lui-même. Les milieux de culture dont le pH est inférieur à 7,0 sont considérés comme acides, et ceux dont le pH est supérieur à 7,0 sont considérés comme alcalins. La plage de pH idéale varie en fonction du style de culture du cannabis que vous utilisez. La culture en terre a une plage de 6 à 6,8, tandis que toutes les cultures sans terre (y compris l'aéroponie, l'hydroponie et la culture en coco-coir) doivent se situer entre 5,5 et 6,5. Mais qu'est-ce que tout cela a à voir avec l'absorption des nutriments? Si les niveaux de pH ne sont pas dans la bonne fourchette, vos plantes seront incapables d'accéder aux nutriments disponibles, quels que soient les niveaux de nutriments.

Ce problème est parfois appelé "blocage des nutriments" et peut également se produire en cas de suralimentation dans la bonne plage de pH. Assurez-vous de vérifier régulièrement le pH du sol si vous cultivez dans un sol ou un milieu semblable (par exemple, le coco-coir). Vous pouvez le faire en mesurant le pH de l'eau de ruissellement pendant l'alimentation, ou vous pouvez utiliser un testeur de pH du sol. Si vous faites de la culture hydroponique, il suffit de plonger votre testeur de pH de tous les jours dans les seaux d'alimentation et d'écoulement.

Vous devez également vérifier le pH et le TDS ou EC de votre eau d'alimentation avant chaque alimentation. Il suffit d'un seul aliment déséquilibré pour causer d'énormes maux de tête et éventuellement détruire tout le dur travail que vous avez accompli pour que vos plantes soient fortes, vivantes et saines. Les carences et les maladies peuvent être difficiles à identifier, et encore plus difficiles à corriger. Donnez-vous les meilleures chances de produire des bourgeons de la plus haute qualité, et les plus grandes récoltes - prenez votre temps, mesurez tout ce que vous donnez à vos plantes préférées, et profitez des fruits (ou bourgeons) de votre travail!

6. En conclusion

Même si on les appelle "micro", ils sont tout aussi importants que les macronutriments. Chaque cultivateur doit s'assurer que ses plantes reçoivent tous les minéraux dont elles ont besoin pour grandir heureuses et en bonne santé. Si l'on ne fournit que des macronutriments sans contrôler les micronutriments, la plante sera affaiblie, plus sensible aux insectes et aux parasites. Si vous voulez faire pousser une plante à son plein potentiel, vous devez lui fournir le bon mélange de micro et macro nutriments.

15 October 2022