Les ravageurs les plus courants des plantes de cannabis

Comme toutes les plantes, le cannabis peut souffrir de parasites. Si ils sont traités à un stade précoce.
03 July 2020
7 min read
Les ravageurs les plus courants des plantes de cannabis

Sommaire:
  • 1. Nuisibles dans le cannabis
  • 2. Pucerons
  • 3. Les moucherons
  • 4. Les larves
  • 5. Les cochenilles
  • 6. Les tétranyques
  • 7. Thrips
  • 8. Les aleurodes
  • 9. Fourmis
  • 10. Les acariens
  • 11. En conclusion

Comme c'est le cas dans la nature, de nombreux parasites peuvent s'attaquer à votre plante de cannabis. Il peut être facile ou impossible de lutter contre ces parasites, selon la quantité et la gravité des situations.

Voici quelques informations qui peuvent vous aider à y faire face.

1. Nuisibles dans le cannabis

Les humains ne sont pas les seuls à apprécier le goût unique du cannabis. Malheureusement, beaucoup d'insectes qui l'apprécient également peuvent très rapidement détruire votre plante de cannabis.

La prévention est la chose la plus importante lorsqu'il s'agit d'y faire face. Si nous n'avons pas réussi à prévenir leur attaque, nous devons l'identifier, la contrôler et l'éliminer très rapidement. Il est très important de les traiter très rapidement pour éviter les conséquences, car elles peuvent parfois être irréversibles.

Voici les parasites les plus courants, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur. Ils peuvent tous être détectés et traités rapidement avec des conséquences faibles ou nulles, mais s'ils ne sont pas traités pendant une longue période, ils peuvent être mortels pour vos plantes de cannabis.

2. Pucerons

Les pucerons sont de minuscules insectes blancs et l'un des parasites les plus irritants que vous rencontrerez. Une grande partie du problème réside dans leur petite taille, car il est facile de les manquer.

 

 

{capitule : Les pucerons sur la plante de cannabis.}

Ils restent sous les feuilles, drainant les nutriments et se reproduisant très rapidement. À l'intérieur, dans un environnement contrôlé, les pucerons peuvent ruiner une récolte entière très rapidement.  

Comment faire?

Le meilleur moyen est de les prévenir. Vérifiez régulièrement la présence de pucerons et si vous en voyez ne serait-ce que quelques-uns, enlevez-les et pulvérisez un insecticide naturel comme l'huile de neem ou tout autre insecticide biologique et sans danger.

3. Les moucherons

Les moucherons à champignons ressemblent à des fourmis noires avec des ailes. Les adultes adorent traîner autour des plantes de cannabis et les larves peuvent causer beaucoup de dégâts aux racines de vos plantes.

 

Les moucherons sur une plante de cannabis.
 

Elles commencent par manger à la base de la plante, puis se frayent un chemin dans le système racinaire, ralentissant la croissance et affectant le drainage du milieu.

Comment faire?

La chose la plus importante à savoir est que les moucherons ont besoin d'un sol humide pour se développer. La raison la plus courante de leur apparition est l'arrosage excessif.

Même s'il existe des moyens de s'en débarrasser, elles disparaîtront si vous laissez sécher la partie supérieure de votre sol. 

Mais si vous en avez déjà, vous pouvez utiliser des cartons jaunes collants, de l'huile de neem ou de la terre de diatomées pour vous en débarrasser.

4. Les larves

Les larves sont issues de tout insecte (mouches, coléoptères, papillons de nuit) qui vivent à l'intérieur des feuilles de cannabis. Elles creusent le dessus des feuilles de cannabis, endommageant les cellules et drainant les nutriments.

 

 

Les larves sur un plant de cannbis.
 

Les symptômes sont généralement très faciles à reconnaître: des traces blanches, brunes ou jaunes qui courent le long du sommet des feuilles. La larve adulte ressemble à une mouche domestique ou à une fourmi ailée, elle plante ses petit sous les feuilles et après leur éclosion, elles se terrent à l'intérieur.

Comment s'y prendre?

Les larves sont très difficiles à combattre et comme elles vivent à l'intérieur des feuilles, les insecticides ne les tuent pas. La seule façon de traiter efficacement ce problème est d'enlever complètement les feuilles touchées.  

Si vous ne voulez pas enlever la feuille entière, vous pouvez écraser la larve avec vos doigts à l'endroit où vous voyez les traces.

The symptoms are usually very easy to recognize: white, brown, or yellow traces running along the top of the leaves. The adult leaf miner resembles a house-fly or an ant with wings, it plants the larvae under the leaves and after they hatch, they burrow into the interior.

5. Les cochenilles

Les cochenilles de la farine sont de petites bestioles blanches et douces qui vivent dans les coins et les interstices de votre plante de cannabis. En général, si elles ne sont pas nombreuses, il n'y a pas de problème. Cela peut devenir grave si leur population devient incontrôlable. 

  

Les cochenille sur un plan de cannabis.
 

Le symptôme d'une population de cochenilles "farineuses" devient un problème lorsque des boules blanches commencent à apparaître sur le feuillage.

Comment y remédier?

Si vous devez vous débarrasser de ces insectes, il existe des moyens simples de le faire. Si vous avez un petit nombre de cochenilles farineuses, vous pouvez simplement les éliminer manuellement. Mais si vous souffrez d'une véritable infestation, vous pouvez utiliser de l'huile de neem ou du jus de citron mélangé à un peu d'eau pour vous en débarrasser.

6. Les tétranyques

Les tétranyques sont de petites bestioles qui ressemblent à des tiques et constituent le problème le plus courant des cultivateurs de cannabis. Ils se reproduisent extrêmement rapidement et atteignent leur pleine maturité en moins d'une semaine.

Leur taux de reproduction et leur maturité rapides font qu'il est extrêmement facile et rapide d'être complètement infecté par ces minuscules créatures en peu de temps. 

Ces insectes se nourrissent de vos plantes, se nourrissant de précieux nutriments et de chlorophylle jusqu'à ce que la plante meure, et peuvent rapidement ruiner toute votre récolte s'ils ne sont pas traités rapidement.

Comment faire?

Les tétranyques détestent le vent et la chaleur. La meilleure chose à faire est d'ajuster la température, de faire souffler le ventilateur directement sur vos plantes et de tuer tous les tétranyques possibles. Après avoir éliminé la plupart d'entre eux (ou autant que vous le pouvez), vous pouvez commencer à traiter avec un insecticide contre les acariens (de préférence organique et sans danger pour les humains et les plantes).

7. Thrips

Bien que les thrips soient de très petits insectes, ils peuvent constituer un énorme problème. Ce sont des insectes vermiformes qui ont des pattes et peuvent avoir des ailes selon leur âge.

 

Thrips sur un plant de cannabis.
 

Leur principale source de nourriture est la fleur elle-même, ce qui signifie que votre plante ne mûrira pas correctement et que les plaies ouvertes peuvent provoquer des maladies à votre plante.

Comment faire?

Comme pour la plupart des ravageurs, la meilleure façon de lutter contre les thrips est d'agir de manière préventive, en vérifiant tous les deux jours qu'il n'y a aucun signe de présence. Cependant, si vous avez déjà des thrips, vous pouvez pulvériser votre plante avec un mélange d'eau et d'huile de neem pour vous en débarrasser.

Their primary source of food is the flower itself, which means your plant won’t mature properly and the open wounds may cause diseases to your plant. 

8. Les aleurodes

Les aleurodes sont de très petits insectes qui ont la capacité de voler, ce qui leur permet d'infecter facilement les plantes environnantes.

 

Les auleue¡rodes sur un plant de cannabis.
 

Elles vivent sous les feuilles de cannabis et se nourrissent de la matière de la plante, ce qui leur permet d'infecter votre plante avec des maladies et de laisser des plaies ouvertes qui peuvent être infectées par des champignons.

Comment s'en débarrasser?

Comme pour les autres ravageurs, le mieux est de les éviter en maintenant un environnement de culture propre et de toujours être à l'affût des insectes.

Si vos plantes souffrent déjà des aleurodes, vous pouvez créer un mélange d'eau et d'ail à vaporiser sur vos plantes. Cela découragera les aleurodes de rester sur vos plantes. Si cela ne fonctionne pas, vous devrez alors utiliser des pulvérisations plus agressives comme l'huile de neem ou des insecticides naturels (ou organiques).

9. Fourmis

Les fourmis n'affectent pas vraiment votre cannabis, mais elles peuvent se nourrir d'autres parasites, ce qui est un signe que quelque chose ne va pas. Si vous voyez des fourmis sur vos plantes, cherchez d'autres parasites qui pourraient endommager votre cannabis.

 

Fourmis sur la plante de Cannabis.
 

De plus, les fourmis peuvent vouloir creuser des tunnels dans votre milieu, ce qui peut endommager le système racinaire et rendre difficile une bonne circulation de l'eau entre les racines.

Comment faire?

S'occuper des fourmis peut être étonnamment facile. En éliminant les autres nuisibles qui affectent votre plante, elles disparaîtront naturellement. Si ce n'est pas le cas, pulvérisez vos plantes avec de l'huile de Neem ou d'autres insecticides naturels. 

10. Les acariens

Les acariens sont si minuscules qu'il est pratiquement impossible de les repérer à l'œil nu, et peuvent même être difficiles à voir au microscope. Lorsque les acariens attaquent vos plantes, les nouvelles pousses peuvent être tordues et avoir l'air "mouillées". Si votre plante est attaquée pendant la floraison, les bourgeons peuvent brunir et mourir.

La principale façon de les repérer est de voir les dégâts qu'ils laissent derrière eux, car les acariens eux-mêmes sont trop petits pour être vus. Leurs symptômes peuvent être confondus avec un excès d'eau, une carence en nutriments ou des dégâts causés par la chaleur.

Comment faire?

Avec les acariens, le meilleur moyen est de jeter toute la plante. Si vous voulez essayer de les traiter, vous pouvez appliquer de l'huile de Neem tous les deux jours pendant 5 semaines ou plus jusqu'à ce qu'ils aient disparu. Même en appliquant des insecticides de façon intensive, ces insectes sont très difficiles à tuer, et pourtant, la meilleure façon est de se débarrasser des plantes touchées.

11. En Conclusion

Quand on parle de parasites et d'insectes, la taille n'a rien à voir avec les dégâts qu'ils peuvent causer. La prévention est la meilleure façon de lutter contre ces derniers. Vérifiez vos plantes quotidiennement et essayez de vous attaquer aux parasites dès que possible.

Les laisser sur vos plantes pendant cinq jours seulement peut faire la différence entre la possibilité de récupérer vos plantes et leur mort. Nous vous recommandons de toujours utiliser des pesticides naturels et/ou biologiques afin de ne pas trop affecter vos plantes.

03 July 2020
Comments