Pourquoi les Débutants Devraient Cultiver des Autofloraisons

Pourquoi les Débutants Devraient Cultiver des Autofloraisons

Créé par: 04.12.2018

Pendant des années, les growers ont évité au maximum de cultiver des autofloraisons. Les autofloraisons faisait penser au nouvel arrivé à l’école sans amis. En plus, la première autofloraison - Lowryder - présentait des niveaux de THC remarquablement bas.

Cependant, tout cela a rapidement changé et, maintenant, les autofloraisons sont considérées comme les meilleures variétés, même pour les débutants. Alors, comment cela est-il arrivé? Comment une autofloraison a-t-elle réussi à complétement tourner son image, passant de quelque chose à être éviter à devenir une favorite des growers? Eh bien, c’est la science, ajouté au travail dur de nombreux breeders qui ont travaillé d'innombrables heures pour améliorer l'autofloraison.

Les autofloraisons en ventes aujourd'hui contiennent non seulement des quantités stupéfiantes de THC, mais les rendements sont incroyablement aussi bons que ceux des plantes photopériodiques. Malgré leur petite taille et leur nature compacte, elles produisent d'excellents rendements, ce qui s'avère être idéal pour les cultivateurs à domicile afin de produire leur stock assez rapidement.

Alors, les autofloraisons sont fantastiques, mais pourquoi les débutants devraient-ils les cultiver? Il existe plusieurs raisons. Et comme les débutants recherchent toujours quelque chose de facile et rapide, rien de mieux que de commencer par les autofloraisons. Si vous êtes débutant, continuez à lire pour comprendre pourquoi les autofloraisons sont peut-être ceux que vous recherchez depuis tout ce temps.

  • Elles sont super rapides

La plupart des gens commencent à cultiver du cannabis uniquement parce qu'ils sont pressés de fumer des bonnes têtes de Cannabis délicieuse. Personne n'a la patience d'attendre des mois pour récolter quelques têtes. Et le temps d'attente est d'autant plus long que le séchage et la curation des fleurs prennent encore plus de temps.

Il n’est donc ni rare ni déraisonnable pour les débutants de rechercher des variétés à floraison rapide. Les autofloraisons sont dérivées de Ruderalis - une souche qui a poussé principalement dans l'hémisphère nord. Alors que les plantes photopériodiques dépendent de la lumière pour commencer à fleurir, les autofloraisons le font avec le temps.

Dès que la plante atteint une hauteur spécifique ou développe quelques nœuds et branches, la plante commence automatiquement à fleurir. C'est pourquoi elles portent bien leur nom d'autofloraison. Les plantes photopériodiques ont besoin d’au moins 4 mois pour compléter leurs périodes de végétation et de floraison, mais les autofloraisons peuvent être récoltées en seulement 2 mois. Plus rapide il n’y a pas, non?

Voici une vidéo qui explique pourquoi vous devriez cultiver des autofloraisons:

  • Produisent de plus forts rendements

Étant donné que les plantes photopériodiques fleurissent après un changement de saison, elles ne peuvent être cultivées que deux fois, voire trois fois par an lorsqu'elles sont cultivées à l'extérieur. Si vous ne vivez pas près de l’équateur, où les plantes peuvent être cultivées toute l’année, vous ne pouvez pas en cultiver beaucoup.

Cependant, les autofloraisons viennent à votre secours même dans cette région car elles n’ont pas besoin de changer de saison pour commencer à fleurir. Elles ne dépendent pas de jours plus courts, de nuits plus longues ou de toute autre règle spécifique pour faire pousser des têtes magnifiques que nous aimons tous.

En conséquence, Elles peuvent être cultivées à l'extérieur en toute saison. Tant que les températures ne descendent pas en-dessous de 15 ° C ni au-dessus de 35 à 40 ° C, elles pousseront bien. La plupart des plantes ne se développeront pas à des températures extrêmes, donc, on ne peut pas accuser les autofloraisons, car au final c’est aussi des plantes ordinaires.

  • Permet de récolter perpétuellement

La plupart d'entre nous adorent cultiver autant de plantes que possible, même dans de petites salles de culture. C’est la nature humaine de tirer le maximum de tout ce qui nous entoure. L’échantillon s’applique aux plantes de cannabis et les growers essaient de remplir à maximum leurs salles de culture d’un nombre extrêmement élevé de plantes.

Mais comment tu le fais? Comment mettre en place un système qui vous permet de semer des graines et de gérer des plantes jeunes avant même de récolter les plantes précédentes? Ce processus s'appelle la récolte perpétuelle où vous commencez à cultiver un autre lot de plantes avec les précédents.

Mais avec les plantes photopériodiques, il n’ya qu’un seul problème. C’est un peu difficile de cultiver deux lots de plantes en même temps, car elles dépendent de cycles de lumière spécifiques pour commencer à fleurir. Par exemple, si vous cultivez 5 plantes par lot, vous serez obligé d’attendre qu’elles soient récoltées. En effet, ils seront soumis au cycle 12/12 lumière/obscurité avec 12 heures de lumière et 12 heures d'obscurité.

Si vous prévoyez d'introduire de nouvelles plantes dans la salle de culture, elles auront besoin d'un cycle 18/6 lumière / obscurité pour se développer au stade végétatif. Pour surmonter ce problème, de nombreux growers disposent de salles de végétation et de floraison séparées. Bien sûr, vous pouvez faire pousser 10 plantes en même temps, mais les growers disposant que de petites salles de culture ne peuvent se permettre d’en cultiver autant.

Étant donné que les semis ne nécessitent pas trop d’espace, c’est donc plus facile de les cultiver dans la même pièce que le lot précédent, mais cela ne peut pas se faire avec des plantes photopériodiques. Par conséquent, les débutants devraient s’intéresser aux autofloraisons qui n’ont pas de telles exigences. En prenant le même exemple de 5 plantes dans une salle de culture, vous pouvez introduire un certain nombre de semis nouveaux dans la salle de culture même si les plantes précédentes n’ont pas encore été récoltées.

Ainsi, si les plantes précédentes sont dans leur 8ème semaine de floraison, vous pouvez semer de nouvelles graines et les cultiver toutes dans la même pièce. En récoltant de manière perpétuel, non seulement vous épargnerez du temps, mais vos rendements augmenteront également.

Bien que les autos ne produisent pas autant que les souches photopériodiques, une Sativa qui devient trop énorme, par exemple, leur taille vous permet de planter plus de plantes dans le même espace. La plupart des plantes photopériodiques produisent entre 600 et 700 grammes par mètre carré, alors que les autofloraisons produisent entre 300 et 400 grammes en moyenne.

Si vous comparez les deux, les plantes photopériodiques vous donneront évidemment plus de rendements, mais si vous creusez plus profondément, vous vous rendrez compte que les autos vous obtiendront plus de têtes car elles vous permettent de les récolter à perpétuité.

  •  Elles sont super faciles à cultiver

Il n’ya rien de plus séduisant pour les débutants que de faire pousser des plantes faciles à cultiver. Sérieusement, qui veut cultiver des plantes complexe? Personne. Les cultivateurs expérimentés adorent les nouveaux défis, mais les débutants recherchent toujours quelque chose de moins intimidant.

Les autofloraisons sont sérieusement faciles à cultiver. Oubliez le Lowryder et ses descendants qui ont fait leur apparition au début de l’an 2000. Elles étaient difficiles à cultiver car les growers ne comprenaient pas la science derrière les autofloraisons. Mais maintenant, 18 ans plus tard, les choses ont beaucoup changé et il n’y a rien de plus facile que de cultiver des autofloraisons qui ne vous demandent pas beaucoup.

Les autofloraisons n’ont pas besoin de beaucoup de lumière, mais elles vous émerveilleront si vous fournissez un cycle 18/6 avec 18 heures de lumière et 6 heures d’obscurité. Vous n’avez même pas besoin de changer le cycle en 12/12 pour induire la floraison car elles sont entièrement automatiques. Il suffit de semer les graines, d'allumer les lumières, et elles se développeront au maximum de leur potentiel sans que vous ayez à vous occuper d’eux comme des bébés.

  • Forte résistance aux parasites et aux maladies

À part programmer la floraison automatique des autofloraisons, les breeders travaillent régulièrement sur les gènes pour les rendre résistantes à diverses maladies et moisissures. Qu'il s'agisse de moisissure, de champignons ou même de parasites connus pour attaquer les plantes de cannabis, elles sont extrêmement résistantes à toute une gamme de problèmes. Pour les débutants, les autofloraisons sont un choix parfait car les problèmes que commettent les débutants sont souvent difficile à surmonter.

  • Taille idéale pour les petites pièces de culture

Un autre avantage de la croissance automatique est qu’elles sont de petite taille. Même la plus grande autofloraison comme la Zkittlez ne pousse que jusqu'à 1 mètre, ce qui le rend très facile à gérer pour les growers disposant de salles de culture compactes. Dans la plupart des pays, la culture du cannabis n’est pas encore légale. Il est donc logique d’investir dans des graines qui ne poussent pas trop hautes.

Zkittlez Auto
5 of 5
Fruits
Goût :
Fruits
From €9
acheter
Espace: Indoor | Outdoor
Gendre: Feminized
Gènes: Mostly Indica
Génétique: Zkittlez Autoflowering
Floraison: 8-9 weeks
Récolte: XXL
Hauteur US: up to 40 inches
Hauteur EU: 70-100 cm
THC: Very High
CBD: Very Low
Autofloraison: Yes

La taille des autofloraisons vous permet d’économiser sur les éléments nutritifs car elles n’auront pas du tout besoin de la même quantité des plantes photopériodiques. En outre, il devient difficile de gérer les plantes qui poussent trop gros à l'intérieur. La gestion de la hauteur verticale et l’espace horizontal peut rapidement devenir compliquée, il faut beaucoup de planification pour faire bien cultiver des plantes énormes. Comme les autofloraisons sont assez petites, il en faut peu pour les faire pousser.

Pour les growers qui ont besoin de grandes autofloraisons, diverses techniques d’entraînement peuvent être utilisées. Une fois que la plante a produit au moins 4 à 5 nœuds, elle peut être dépassée. Alternativement, une technique appelée «FIM» peut être utilisée pour augmenter le nombre de colas par plante.

  • Économiser un peu plus d'argent

Les autos se développent parfaitement dans un cycle 18/6. Il n’est pas nécessaire de changer les horaires pour les faire fleurir, mais vous pouvez le faire pour économiser un peu plus d’argent. En réduisant le nombre d’heures par jour, vous économiserez non seulement sur vos factures d’électricité, mais même sur les autres équipements, notamment le climatiseur, les ventilateurs et les lampes, qui du coup, fonctionneront plus longtemps.

En fait, certains growers cultivent des autofloraisons selon un cycle 12/12 dès le début pour économiser le plus d'argent possible. Bien que cela puisse réduire les rendements dans une certaine mesure, vous économiserez beaucoup d'argent. Avec des plantes photopériodiques, il n’est même pas possible de les cultiver en leur fournissant 12 heures de lumière et 12 heures d’obscurité, car elles ont besoin d’au moins 18 heures de lumière au cours du leur stade végétatif. Avec les autofloraisons, vous avez le choix, prenez donc une bonne décision.

La plupart des gens ne s’inquiètent que des plantes, mais il est également important de prêter attention aux autres dispositifs qui aident avec la croissance. Après tout, tout dépend d'eux, alors prends soin d'eux! Et avec les nombreux avantages offerts par les autofloraisons, elles deviennent donc le choix logique pour les débutants.