Cannabis À La Croissance Lente: Comment y Faire Face ?

Si vos plantes de cannabis poussent trop lentement, il est très probable qu'il y ait un problème avec elles.
21 October 2020
12 min read
Cannabis À La Croissance Lente: Comment y Faire Face ?

Sommaire:
  • 1. Lumière
  • 1. a. Comment y faire face
  • 2. Stress dû aux dommages accidentels
  • 2. a. Comment y remédier
  • 3. Formation à faible stress
  • 3. a. Comment s'y prendre
  • 4. Entraînement à haut niveau de stress
  • 4. a. Comment faire face à la situation
  • 5. Environnement
  • 5. a. Comment y faire face
  • 6. Problèmes de racines
  • 6. a. Trop d'eau
  • 6. b. Carence en eau
  • 6. c. Racine lié
  • 6. d. Comment y faire face
  • 7. Carences en nutriments
  • 7. a. Comment y faire face
  • 8. Insectes ou parasites
  • 8. a. Comment y faire face
  • 9. Génétique
  • 9. a. Comment y faire face
  • 10. En conclusion

Si vous avez l'impression que vos plantes ne poussent pas aussi vite qu'elles le devraient, il est fort probable qu'il y ait un problème. Une croissance lente peut être le résultat d'un certain nombre de choses. Si vos plantes souffrent d'une croissance lente des racines, ou si vous vous demandez pourquoi vos plantes poussent si lentement, voici quelques conseils pour vous aider à résoudre votre problème, n'oubliez pas que ces problèmes peuvent affecter le cannabis à tous les stades de croissance de la plante.

 


Lors de la culture du cannabis, de nombreuses variables peuvent affecter la croissance et le résultat final de votre récolte. Qu'il s'agisse de la génétique, d'éventuelles carences en nutriments, du système racinaire, des problèmes de parasites ou de l'environnement, vous devez vous assurer que tout va bien si vous voulez avoir un cycle de croissance régulier. Offrir à vos plantes un climat chaud et légèrement humide vous aidera non seulement à faire face à leur croissance lente, mais aussi à obtenir une récolte plus importante et de meilleure qualité.

1. Lumière

Le manque de lumière est l'un des principaux problèmes liés à une croissance lente. Si la lumière est insuffisante, vos plantes mettront beaucoup plus de temps à se développer car elles n'ont pas une bonne quantité de lumière à photosynthétiser.

Lorsque vos plantes sont encore jeunes, vous pouvez le constater, par exemple lorsque votre plant de cannabis s'étire trop, c'est le signe que votre plante ne reçoit pas assez de lumière et qu'elle essaie de s'en rapprocher.

N'oubliez pas que vous pouvez aussi donner trop de lumière à vos plantes si l'environnement n'est pas adapté à la quantité de lumière que vous fournissez. La culture indoor ne s’improvise pas !

En effet, la plupart des lumières à haute intensité doivent être utilisées en combinaison avec des niveaux de CO2 plus élevés afin que votre plante puisse absorber la lumière correctement. Si le niveau de CO2 est trop faible, votre plante peut être stressée et présenter des signes de stress thermique, ce qui entraîne une croissance lente.

Comment y faire face

Si vous avez des problèmes liés à la lumière (comme des symptômes de stress thermique), vous devez essayer de régler l'intensité (avec un variateur) ou la hauteur de votre luminaire.

Une bonne façon de le vérifier est de garder vos mains sous la lumière pendant environ 30 secondes. Si la lumière est trop chaude pour vous, elle est certainement trop chaude pour vos plantes. Vous pouvez aussi régler les heures de lumière et les heures d’obscurité. 

 

How To Deal With Slow Cannabis Growth: Light distance

Distance approximative de la lumière pour les LED et les ampoules.
 

En règle générale, les LED doivent être placées entre 60 et 100 cm de vos plantes (selon le modèle), tandis que les ampoules doivent être placées à environ 30 cm de votre auvent pendant la floraison.

2. Stress dû aux dommages accidentels

Si votre ventilateur ou votre luminaire tombe accidentellement sur votre cannabis, il pourrait y avoir de sérieux problèmes tels que des branches cassées ou même pire, et cela peut ralentir la croissance de manière significative.

Lorsqu'un dommage quelconque se produit, votre plante devra déplacer les nutriments et les vitamines, par exemple, vers les zones qui en ont le plus besoin, ce qui signifie que votre cannabis redirigera les ressources nécessaires à la nouvelle croissance de la plante pour réparer les dommages.

Vous pouvez essayer de réparer une branche cassée avec du ruban adhésif ou quelque chose de similaire.
 

Dans la plupart des cas, votre plante va probablement ralentir sa croissance pendant quelques jours, jusqu'à ce qu'elle ait fini de récupérer et puisse continuer à pousser normalement.

N'oubliez pas que les jeunes plants sont très fragiles, alors vérifiez l'équipement et assurez-vous que tout est bien accroché avant de commencer votre cycle de culture.

Comment y remédier

Il n'y a pas grand-chose que vous puissiez faire si votre cannabis a subi un accident, alors assurez-vous d'abord d'en connaître la cause.

Si une branche s'est cassée à cause de vents violents, vous pouvez utiliser des piquets en bambou ou un filet de scrog pour la soutenir ; si une pièce d'équipement est tombée sur votre cannabis et a cassé une branche, tout ce que vous pouvez faire est d'essayer de la réparer avec du ruban adhésif en toile pour l'aider à tenir en place jusqu'à ce qu'elle guérisse et de vérifier l'équipement avant de commencer votre prochain cycle de culture.

3. Formation à faible stress

La formation des plantes est utilisée par presque tous les cultivateurs de cannabis pour ajuster la croissance des plantes et obtenir les meilleurs résultats possibles dans une configuration de culture spécifique, mais elle peut finir par avoir le résultat inverse si elle est effectuée de manière trop agressive et ralentir la croissance.

Comme son nom l'indique, l'entraînement à faible stress stressera votre cannabis, mais pas autant que l'entraînement à fort stress, ce qui vous permet de le faire plus souvent si nécessaire, mais vous devrez garder un œil sur votre plante et maintenir de bonnes conditions pour minimiser le stress.

Le LST est un moyen facile et efficace d'adapter la croissance de la plante à votre tente de culture, mais même une formation minimale, comme la taille, peut être mauvaise.

Bien qu'il s'agisse d'une technique à faible stress, la LST peut retarder la croissance si elle est pratiquée de manière trop agressive.
 

Par exemple, si vous taillez beaucoup à la fois ou très fréquemment, votre plante ralentira sa croissance afin de se rétablir et cela peut être très mauvais, surtout avec les autofleurs, car cela peut finir par retarder la croissance pendant des jours, voire des semaines, alors assurez-vous de le faire progressivement et soigneusement.

Cela s'applique également à l'attache des branches ou simplement à l'organisation de la canopée sous un filet de scrog, si vous appliquez trop de pression ou si vous attachez les branches trop serrées, vous pouvez finir par blesser votre plante et cela provoquera du stress, alors assurez-vous de le faire avec précaution.

Comment s'y prendre

Heureusement, il peut être facile d'aider votre plante à récupérer d'une croissance lente, si vous avez trop taillé, il n'y a pas grand-chose que vous puissiez faire, à part vous assurer que les conditions de croissance sont bonnes pour permettre à votre plante de récupérer plus rapidement, mais si vous étiez en LST et que les liens sont trop serrés, vous pouvez les enlever et les attacher à nouveau, en faisant attention à ce que vous avez mal fait auparavant pour éviter de le refaire.

4. Entraînement à haut niveau de stress

Vous pouvez finir par endommager votre cannabis avec des techniques d'entraînement à faible stress comme avec des techniques d'entraînement à fort stress, bien qu'il soit plus facile d'endommager votre plante avec le HST car il consiste littéralement à mutiler votre plante de cannabis.

L'entraînement à haut niveau de stress consiste à mutiler votre plante ; assurez-vous donc toujours que votre plante est en bonne santé avant de le pratiquer.
 

Cela ne veut pas dire que votre plante ne sera stressée que si vous la mutilez. Comme nous l'avons dit plus haut, vous pouvez aussi stresser votre cannabis avec un entraînement à faible stress.

Rappelez-vous simplement que la TVH ralentira toujours la croissance car vous coupez une partie de la plante de cannabis, alors assurez-vous de le faire tôt plutôt que tard et que les conditions sont bonnes pour que votre cannabis puisse récupérer rapidement et continuer à pousser normalement.

Comment faire face à la situation

En ce qui concerne la période de récupération après la LST ou la HST, la seule chose que vous pouvez faire est de fournir les meilleures conditions de culture possibles pour stimuler les processus de base tels que la transpiration et la photosynthèse, ce qui permettra à votre plante de récupérer plus rapidement.

Si vous n'êtes pas sûr des conditions, vous pouvez toujours consulter un tableau VPD pour vous assurer que vous fournissez à votre cannabis ce dont il a besoin, mais à part cela, il s'agit juste de voir comment votre plante réagit et peut-être de ne pas effectuer d'entraînement si votre plante est dans de mauvaises conditions.

5. Environnement

Même si la production de cannabis peut résister à des environnements difficiles, la plupart des pieds de cannabis apprécient un climat chaud et légèrement humide. Il est essentiel de disposer d'un thermo-hygromètre pour le mesurer et l'ajuster si nécessaire pour que les graines de cannabis fleurissent.

Si la température de votre chambre de culture reste trop longtemps inférieure à 15 °C ou supérieure à 30 °C, vous commencerez à voir une croissance plus lente au début de la floraison. Si vous la laissez trop longtemps comme ça, vous verrez des signes que les graines de cannabis sont malheureuses : feuilles et tiges tombantes ou qui commencent à jaunir, à se crisper, avant de mourir.

Le taux d'humidité idéal se situe autour de 60% pour les semis, 50% au stade végétatif et 40% au stade de la floraison.
 

Cela s'applique également à l'humidité. Un taux d'humidité inférieur à 35 % peut retarder la croissance et s'il est encore plus bas (environ 25 %). Le cannabis est une plante qui demande des soins particuliers, que vous optiez pour une culture en intérieur ou en extérieur. Vous commencerez à voir des signes de carence sur votre plante. 

Un taux d'humidité supérieur à 70 % peut également avoir un effet néfaste sur votre plante de cannabis, en ralentissant sa croissance ou en la faisant tomber parce qu'il lui est plus difficile de déplacer l'eau à l'intérieur de la plante.

Comment y faire face

Si vos semis ne poussent pas ou si vous vous demandez pourquoi vos semis poussent si lentement, c'est peut-être le problème.

Pour éviter les problèmes liés à l'environnement, vous devez vous assurer que votre environnement de croissance soit optimal pour vos plantes.

Pour que vos plantes de cannabis se développent, vous devez prévoir une température d'environ 22-25 degrés Celsius et un taux d'humidité de 60 % pour les semis, 50 % dans lee stade végétatif, et 40% dans le stade de floraison.

 

StadeNiveau d'humidité
Semis60%
Végétatif50%
Floraison40%

 

Ces chiffres ne sont qu'une indication, vous devez toujours rechercher les signes que vous donnent vos plantes et adapter l'environnement en conséquence.

3. Problèmes de racines

A moins que vous ne cultiviez dans une culture hydroponique (ou aeroponic) vous ne pourrez pas voir les racines de votre plante lors de la phase végétative.

Pour maintenir un bon environnement du cycle de floraison de vos plantes, il faut également maintenir le milieu oxygéné et avec la bonne quantité d'eau. Ce n’est pas automatique ! Les problèmes de racines sont la principale cause de la lenteur de la croissance des nouvelles plantes. L'ajustement et le maintien d'un bon milieu de culture pour les racines est la meilleure façon de remédier à la croissance rabougrie d’une banque de graines.

Le manque de soins appropriés aux racines peut causer les problèmes suivants :

Trop d'eau

L'arrosage excessif est un phénomène courant chez les nouveaux cultivateurs. Un arrosage excessif empêche l'oxygène d'atteindre les racines et peut entraîner la noyade de votre plante.

Les plantes trop arrosées commencent à s'affaisser, leur croissance est plus lente, elles jaunissent et présentent des signes de déficiences parce qu'elles ne peuvent pas absorber correctement les nutriments.

Carence en eau

La carence en eau n'est pas aussi fréquente que l'excès d'eau, mais elle peut aussi affecter votre plante de manière négative.

En cas de manque d'eau dans le milieu, votre plante présentera des signes similaires à ceux d'un arrosage excessif, mais au lieu que les feuilles paraissent "grosses" à cause de l'excès d'eau, elles auront l'air minces et fragiles parce qu'elles ne contiennent pas d'eau (ou une quantité infime).

 

L'oxygène est essentiel pour les racines. En fournissant la quantité appropriée d'oxygène dans le milieu, vous permettez aux racines de se développer sainement, ce qui se traduit par une plante plus saine.

Racine lié

La racine se lie quand vous plantez vos graines dans un petit pot ou un récipient et que les racines n'ont plus de place pour pousser.

Lorsque cela se produit, votre plante commencera à présenter des symptômes différents de ceux qui peuvent vous troubler, lorsque vous voyez votre plante devenir beaucoup plus large que le pot, vous devriez commencer à penser à la transplanter. Si vous ne donnez pas aux racines l'espace dont elles ont besoin pour pousser, les feuilles s'affaisseront et d'autres signes seront associés à un excès d'arrosage des nutriments carence en nutriments.

Comment y faire face

Pour éviter les problèmes de racines, vous devez vous assurer que vous donnez aux racines suffisamment d'oxygène, de la place pour pousser et de l'eau seulement quand c'est nécessaire durant le temps de croissance.

Pour une bonne floraison, vous ne devez arroser que lorsqu'au moins 60 % du milieu est sec et transplanter votre cannabis lorsqu'il est en train de pousser en dehors du pot les jours de croissance.

Si vous avez des problèmes avec vos banques de semences, nous vous recommandons d'essayer différents mélanges d’engrais et de terre, de perlite et la fibre de coco. Cela vous aidera à fournir la bonne quantité d'oxygène et d'eau aux racines. De l’engrais de floraison peut être disposé les premières semaines pour encourager la pousse pendant la croissance. Ce type de terreau renferme des acides gras essentiels à son développement. 

7. Carences en nutriments

Cultiver du cannabis avec des nutriments pour le faire pousser est indispensable ! Choisissez-les en fonction du milieu dans lequel vous disposerez votre cycle de culture. Vous devrez non seulement fournir tous les macronutriments mais aussi une bonne quantité de micronutriments. Ces éléments nutritifs, assurent un cycle de culture contrôlé. Ils sont recommandés par tous les cultivateurs de cannabis.

Vous devez également vous rappeler que l'absorption des nutriments est directement liée au niveau du pH.

Si vous ne fournissez pas la quantité de nutriments dont votre graine de cannabis a besoin ou si vous n'ajustez pas le niveau du pH votre plante ne pourra pas se développer correctement et entraînera des carences en nutriments, un retard de croissance et des dommages aux feuilles.

Comment y faire face

Pour y remédier, vous devez ajuster la quantité de nutriments que vous donnez à votre plante et vérifier le niveau du pH chaque jour.

 How To Deal With Slow Cannabis Growth: Ph nutrient absorption

Niveaux de PH pour une absorption optimale des nutriments.
 

Si vous donnez la bonne quantité de nutriments, le problème sera très probablement le niveau de pH. N'oubliez pas que le niveau de pH change en fonction du milieu dans lequel vous poussez et que vous devez toujours le vérifier et l'ajuster si vous voulez que vos plantes poussent sainement.

Il est essentiel que les banques de graines soient bien nourries et qu'elles disposent du correct niveau de pH. Si vous voyez le moindre jaunissement sur les feuilles, il est fort probable que faire germer votre plante sera difficile. 

8. Insectes ou parasites

Les insectes et les parasites se nourrissent de votre plante, ils peuvent se nourrir des sucres ou de la matière végétale, dans tous les cas, ils endommageront votre plante et ralentiront sa croissance.

Certains insectes comme les tétranyques peuvent aussi pourrir les bourgeons, les rendant malsains à fumer. Il est donc essentiel de garder votre plante en bonne santé et de les surveiller chaque jour pour repérer les insectes à temps.

Comment y faire face

Il existe différentes façons de traiter les insectes, mais la meilleure est de les prévenir.

En vérifiant vos plantes chaque jour, vous évitez les nuisibles, vous pouvez aussi répandre des pièges jaunes collants pour les repérer rapidement. Vous aurez rapidement une grosse production et des plantes plus résistantes.

Vous pouvez également pulvériser vos plantes avec un mélange d'eau et une petite dose d'insecticide organique pour les prévenir ; bien que cela ne soit pas recommandé, les insecticides ne doivent être utilisés que lorsque vous avez déjà des insectes et servent à les éliminer et non à les prévenir.

9. Génétique

Une phase de croissance lente de votre espace de culture peut également être le résultat d'une mauvaise génétique et pas que d’un cycle de vie mal contrôlé. Même si vous ne pouvez pas changer la phase de croissance une fois que vous avez déjà commencé à faire pousser votre plante, vous devez toujours commencer par une bonne génétique. Cela vous fera gagner du temps et de l'argent et vous permettra d'obtenir une récolte plus importante et de meilleure qualité. Avec le temps, vous apprendrez à maîtriser le cycle de végétation et toutes les variétés à haut rendement !

Comment y faire face

Si vous êtes confronté à une croissance lente des plantes et que vous ne parvenez pas à aller à la racine, la cause de vos problèmes peut être une mauvaise génétique.

Si vous voulez une plante qui pousse vraiment et parfaitement, nous vous recommandons notre nouveau Gorilla Cookies Auto.

 

Gorilla Cookies Auto
5 out of 5
Superbe plante, pousse vigoureuse, rapide et odeur incroyable. 100% de réussite à la germination. Comptez 10 semaines.
Chewba.
Verified customer
Reviewed 11 mars
 

Cette variété est très facile à cultiver et peut produire jusqu'à 600gr/m2 de bourgeons extrêmement résineux.

10. En conclusion

Une croissance lente des plantes peut être le résultat d'un environnement de croissance non optimal ou même d'un mélange de certains des éléments mentionnés ci-dessus.

Si vous avez des problèmes avec vos plantes, nous vous recommandons de vérifier chacun des sujets dont nous avons parlé et, si vous ne pouvez pas résoudre vos problèmes, essayez de cultiver une génétique de bonne qualité dans votre cycle de croissance. Cela peut non seulement résoudre vos problèmes, mais aussi vous surprendre par les résultats que vous obtiendrez.

21 October 2020