Comment cultiver des plantes de cannabis à floraison automatique dans une installation hydroponique

Une installation hydroponique est la solution si vous voulez faire pousser des buds vraiment givrées
12 May 2020
7 min read
Comment cultiver des plantes de cannabis à floraison automatique dans une installation hydroponique

Sommaire:
  • 1. Que sont les niveaux de ph et de ppm?
  • 2. Mesurer et ajuster le ph et les niveaux de ec
  • 3. Installations hydroponiques
  • 3. a. Installations hydroélectriques: flux et reflux et flux continu
  • 3. b. Installations hydroélectriques: culture en eau profonde (dwc)
  • 3. c. Installations hydroélectriques: irrigation au goutte-à-goutte et irrigation continue au goutte-à-goutte
  • 4. En conclusion

La culture hydroponique est une technique bien connue pour la culture en intérieur. Cette technique consiste à faire tremper les racines de la plante dans une solution d'eau mélangée à des nutriments et fournissant beaucoup d'oxygène. Grâce à cette méthode, il n'y a pas de sol et les plantes poussent dans un milieu de culture stérile et inerte.

La méthode hydroponique fournit les nutriments, l'eau et l'oxygène directement aux racines. Comme il n'est pas nécessaire d'avoir des racines massives ou de l'énergie supplémentaire pour absorber les nutriments, les plantes poussent beaucoup plus vite et sont plus grandes.

1. Que sont les niveaux de pH et de PPM?

Avant de parler des différentes installations hydroponiques, il faut savoir qu'en culture hydroponique, il est essentiel de mesurer chaque jour les niveaux de pH et de PPM. Nous utilisons le pH-mètre pour connaître le degré de basicité ou d'acidité de notre solution et le compteur EC pour mesurer les niveaux de PPM (PPM signifie particules par million).

Utilisez le pH-mètre pour vérifier l'apport en nutriments de votre plante de cannabis. 

Une façon simple de comprendre cela est de mesurer les niveaux de pH pour s'assurer que l'apport en nutriments de notre plante est optimal. Nous mesurons les niveaux de PPM tout les jours pour nous assurer que nous donnons la bonne quantité de nutriments à notre plante et pour nous assurer que notre plante absorbe les nutriments.

 

Utilisez un pH-mètre pour vérifier l'apport en nutriments de votre plante de cannabis.
 

Une façon simple de le comprendre c'est de mesurer les niveaux de pH pour s'assurer que l'apport en nutriments de notre plante est optimal. Nous mesurons les niveaux de PPM pour nous assurer que nous donnons la bonne quantité de nutriments à notre plante et pour nous assurer que notre plante absorbe les nutriments.

2. Mesurer et ajuster le pH et les niveaux de EC

En hydroponique, il est essentiel de mesurer les niveaux de pH et de PPM tous les jours, de préférence chaque fois que nous nourrissons nos autofleurs. Vous devez mesurer le ruissellement et la solution qui entre, et comparer.

Les niveaux de PH devraient se situer entre 5,5 et 5,8. S'ils sont trop élevés ou trop faibles, votre plante aura des problèmes d'absorption des nutriments. Vous pouvez utiliser une solution d'ajustement du pH (pH up ou pH down) et mesurer à nouveau jusqu'à ce qu'il soit aussi proche que possible de la quantité souhaitée.

Les niveaux de PPM augmentent à chaque étape, voici donc un tableau pour mieux les visualiser:


Niveaux de PPM optimaux à chaque stade de la croissance de la plante de cannabis.
 

Remarque: si les niveaux de PPM sont trop faibles ou trop élevés, votre autofloraison présentera des symptômes de sous-alimentation ou de suralimentation.

3. Installations hydroponiques

Quel que soit le système hydroponique que vous choisissez, vous aurez besoin d'une pompe à eau, d'une minuterie et d'un réservoir pour contenir les nutriments et l'eau dont vous avez besoin pour nourrir vos plantes. Assurez-vous de choisir un réservoir suffisamment grand pour qu'il puisse contenir suffisamment d'eau et de nutriments pour quelques semaines.

Le réservoir doit être muni d'un couvercle pour que votre solution ne s'évapore pas. Vous aurez besoin d'un autre réservoir pour contenir l'eau, où vous pourrez tester et ajuster le pH. Nous vous recommandons d'en avoir un troisième au cas où l'un des deux autres se casserait. Le réservoir contenant la solution nutritive doit être isolé pour que vous puissiez contrôler la température. 

Installations hydroélectriques: Flux et reflux et flux continu

Ce système hydroponique est assez simple et c'est le choix le plus populaire auprès des cultivateurs car il ne demande pas trop de travail, il nécessite peu d'entretien et il est très productif. Ce système est idéal pour les débutants.

Le système de flux et reflux fonctionne en plaçant notre réservoir sous le lit de culture. La pompe à eau se met en marche pour remplir le lit de culture (où se trouvent les plantes) toutes les 15 minutes avec notre solution. Lorsqu'elle atteint un niveau plus élevé, la pompe s'arrête et la solution est alors évacuée par un tuyau.

Dans cette installation, vous pouvez utiliser de la fibre de coco, de la perlite ou des galets d'argile pour soutenir votre plante. Pour la culture hydroponique, vous avez besoin d'une sorte de support pour que les racines puissent se tenir sur quelque chose. 

 

 

La configuration hydroponique pour le flux et le reflux/continu est fondamentalement la même avec des changements mineurs dans la taille et la hauteur des tuyaux de drainage.
 

Avec le même système que le flux et le reflux, la technique du flux continu est à l'opposé. Cette méthode consiste à fournir un flux continu de solution. Le flux d'eau continu circule autour des racines, leur permettant d'en absorber ce dont elles ont besoin. Contrairement au flux et au reflux, ce flux se remplit jusqu'à la limite et se draine en une seule fois.

Installations hydroélectriques: Culture en eau profonde (DWC)

La culture en eau profonde est un style de culture hydroponique qui peut ou non utiliser un milieu comme la perlite, le coco ou les galets d'argile. Dans une installation DWC (Drip Irrigation and Continuous Irrigation), vous avez un réservoir rempli d'un mélange d'eau et de nutriments, le couvercle contient des pots ou des filets spéciaux avec leurs racines qui s'étendent vers le bas et dont une partie est immergée dans la solution, de cette façon ils ont des nutriments disponibles toute la journée et peuvent absorber des nutriments quand ils le veulent.

 

Culture hydroponique: Culture du cannabis en eau profonde.
 

Comme nous le savons, l'oxygène est essentiel pour les plantes, il faut donc utiliser une pompe à air (aussi appelée "air stone") dans cette installation pour maintenir la solution oxygénée.

Installations hydro: Aéroponique

L'aéroponie est une technique très similaire à la technique DWC mentionnée précédemment. La configuration est la même, un réservoir rempli d'une solution d'eau et de nutriments. La différence est qu'au lieu de submerger les racines, nous les laissons suspendues en l'air, en utilisant un arroseur pour vaporiser de l'eau directement sur les racines toutes les 3-5 min.

Avec la méthode aéroponique, les racines sont suspendues dans l'air et arrosées directement avec un arroseur toutes les 3 à 5 minutes.
 

Le réservoir doit être étanche à la lumière et à l'eau, ce qui contribue à créer un environnement très humide. Il n'est pas nécessaire d'utiliser une pierre à air car les racines sont littéralement entourées d'oxygène.

Installations hydroélectriques: Irrigation au goutte-à-goutte et irrigation continue au goutte-à-goutte

La méthode d'irrigation au goutte à goutte consiste à avoir un grand réservoir avec des tubes qui atteint chaque pot individuellement. Au bout des tubes, il y a des goutteurs qui sont placés au-dessus du milieu de culture (cette méthode peut être utilisée avec des milieux hydroponiques ou de la terre).

Vous devez programmer une minuterie qui contrôle la quantité de solution et la fréquence d'alimentation de vos plantes. Lorsque le minuteur se met en marche, une pompe à eau est activée, arrosant votre plante pendant la durée exacte que vous avez programmée, pas une goutte de plus, pas une goutte de moins. Normalement, elles sont arrosées par tranches de 15 minutes et pour une durée d'environ 4 minutes. Vous n'avez même pas besoin d'être là pour les nourrir. L'idéal serait de vérifier si le système fonctionne correctement et c'est tout. 

 

C'est une option parfaite pour les débutants. À part vérifier le système de temps en temps, cela ne nécessite pas beaucoup d'action pratique.
 

Il existe une adaptation de la technique d'irrigation au goutte-à-goutte appelée irrigation continue au goutte-à-goutte. Elle utilise la même configuration, mais au lieu d'arroser lorsque la minuterie se met en marche, la pompe à eau ne s'arrête jamais, ce qui assure un flux continu de solution pour la plante. Comme dans la technique DWC, les plantes peuvent ainsi être nourries quand elles en ont besoin, ce qui se traduit par une croissance plus rapide et des plantes beaucoup plus grandes.

4. En conclusion

Les autofloraisons cultivées dans des installations hydroponiques pousseront beaucoup plus haut et plus vite grâce à une alimentation constante en nutriments et en eau. Elles se développeront plus rapidement et produiront des bourgeons plus froids avec plus de terpènes que les plantes poussant dans un sol normal, ce qui se traduira par une meilleure qualité globale.

Toutes les souches se comporteront exceptionnellement bien en culture hydroponique. Si vous disposez de suffisamment d'espace dans votre salle de culture, essayez de cultiver l'une des grosses plantes à rendement élevé comme notre Orange Sherbet Auto. L'installation hydroponique lui permettra de se développer pleinement, ce qui donnera un rendement énorme.

Orange Sherbet Auto
Orange Sherbet Auto
Gènes
sativa 70%/indica 30%
Génétique
Orange Sherbet Auto
Floraison
9 – 10 weeks
Récolte
500 – 650 gr/m2
Hauteur
110 – 150 cm
THC
Jusqu'à 24%
CBD
< 1%
Autofloraison
oui
Buy seeds from 13,00 €
1 fem
13,00 €
2 fem
24,00 €
3 fem
36,00 €
5 fem
55,00 €
10 fem
99,00 €
25 fem
215,00 €
50 fem
365,00 €
100 fem
590,00 €
500 fem
1 950,00 €
1000 fem
3 400,00 €
Pack
3 fem
Ajouter au panier
36,00 €
 

N'oubliez pas qu'en plus des méthodes récemment découvertes, vous pouvez toujours appliquer des techniques d'entraînement sur elle. Pour la soutenir dans la phase de floraison, vous pouvez utiliser des bâtons de bambou.

Nous vous recommandons vivement d'envisager ces techniques et nous vous promettons que le résultat final (s'il est bien fait) peut être infiniment meilleur que n'importe quelle plante cultivée dans le sol. 

12 May 2020
Comments