FastBuds seedbank #1 with 9695 diaries and a rating of Growdiaries 8.8/10 on GrowDiaries
Growdiaries 8.8/10 with 10011 diaries on GrowDiaries

Comment Préserver L'Arôme du Cannabis

L'arôme relaché par le Cannabis est presque hypnotique, dans cet article on vous expliquera comment préserver cette odeur délicieuse le plus longtemps possible.
Author Ryan
14 August 2022
11 min read
Comment Préserver LArôme du Cannabis

Sommaire:
  • 1. Utiliser les meilleurs nutriments, suppléments et additifs disponibles
  • 2. Utilisez un système d'éclairage avec de fortes capacités uv-b
  • 3. Manipulez les trichomes avec soin
  • 4. Curing
  • 5. Stockez les bourgeons correctement
  • 6. Faites attention à l'humidité
  • 7. Faire des extraits ou des concentrés
  • 8. Choisissez des souches qui ont un profil terpénique puissant.
  • 9. En conclusion

Le cannabis peut vous faire oublier vos soucis. Il peut aussi vous donner l'impression d'avoir la tête bien calée au milieu des nuages qui passent. En effet, la marijuana est célèbre pour faire "planer" ses utilisateurs, mais elle l'est aussi pour le parfum qu'elle dégage. Vous ne savez pas ce que vous manquez jusqu'à ce que vous mettiez la main sur un tas de bourgeons qui suintent de résine. Sérieusement, un parfum qui peut battre l'arôme du cannabis reste à inventer. Si vous avez la chance de cultiver de l'herbe chez vous, vous savez de quoi je parle. Bien sûr, les têtes trouvées dans un dispensaire sentent aussi très bon, mais rien ne peut être comparé à l'odeur alléchante du cannabis frais. Lorsque les bourgeons sont coupés et récoltés, le processus naturel de dégradation commence immédiatement, mais vous pouvez toujours préserver le parfum dans une large mesure. Cet article vous expliquera comment le faire.

1. UTILISER LES MEILLEURS NUTRIMENTS, SUPPLÉMENTS ET ADDITIFS DISPONIBLES

Cela peut sembler évident, mais pour obtenir le meilleur de vos têtes, vous devez les nourrir avec les meilleurs éléments disponibles! Avant même de penser à un moyen de conserver l'odeur des têtes après la récolte, il faut que les arômes se développent! Le marché des nutriments, des suppléments et des additifs peut être un peu écrasant, c'est le moins que l'on puisse dire. Il y a tout simplement une quantité ridicule d'options parmi lesquelles choisir, alors comment choisir parmi une telle gamme d'options? Eh bien, vous pouvez toujours vous rendre dans votre magasin de fournitures hydroponiques local. Ces gars-là sont généralement une fontaine débordante de connaissances en ce qui concerne les produits qu'ils stockent.

Vous pouvez également lire tous les blogs et revues disponibles. Mais en réalité, c'est une question d'expérience. Toutes les options ne fonctionneront pas de manière étonnante avec toutes les variétés, donc si vous êtes nouveau dans le jeu, essayez quelques produits différents avec quelques variétés et voyez ce qui fonctionne le mieux pour vous.

 

Les trichomes contiennent des cannabinoïdes, des terpènes et d'autres composés chimiques.
 

Pour obtenir la meilleure production de terpènes, vous ne devez pas suralimenter votre culture en nutriments pendant la phase de floraison. Lorsque les plantes passent de la croissance végétative à la floraison, les niveaux de nutriments spécifiques qu'elles souhaitent changer. Elles n'ont plus besoin d'autant d'azote et commencent à rechercher plus de potassium et de phosphore. Si vous utilisez des nutriments synthétiques, assurez-vous de passer des bouteilles de légumes aux bouteilles de fleurs et recherchez un supplément ou un additif spécifique ayant des qualités évidentes de stimulation des terpènes. De nombreux cultivateurs attestent de l'idée que les fleurs ayant le meilleur goût et la meilleure odeur proviennent de méthodes de culture biologique. Cette question est controversée et fait l'objet de vifs débats.

L'un des problèmes les moins fréquents avec la culture biologique est la suralimentation au cours de la phase de croissance de la fleur, qui peut affecter le profil global des terpènes et provoquer des saveurs agressives dans le produit final. Mais, tant que vous faites attention aux quantités de nutriments et que vous donnez à la culture un rinçage final complet, vous devriez obtenir d'excellents résultats.

2. UTILISEZ UN SYSTÈME D'ÉCLAIRAGE AVEC DE FORTES CAPACITÉS UV-B

Des études récentes ont trouvé une corrélation directe entre les UV-B et la production de trichomes. Les trichomes ont évolué pour protéger la plante de la lumière nocive qui peut la brûler, et les UV-B favorisent l'explosion des trichomes, et avec elle des terpènes (et des cannabinoïdes) supplémentaires. Si vous ne pouvez pas cultiver en extérieur sous le spectre UV-B naturel du soleil, essayez d'incorporer un éclairage LED ou CMH/LEC dans votre exploitation intérieure. Bien que l'éclairage HID puisse produire des résultats étonnants à lui seul, les LED et les CMH/LEC font un excellent travail en fournissant ce coup de pouce supplémentaire. Pour la plupart des cultures intérieures en HID, il est nécessaire de placer une hotte au-dessus de l'éclairage pour réduire la chaleur, mais cette hotte (et sa barrière de verre) réduit les UV d'un grand pourcentage, donc en ajoutant d'autres options d'éclairage, vous pouvez donner à votre culture la meilleure chance non seulement de maximiser le rendement mais aussi d'améliorer les terpènes à des niveaux jamais vus auparavant.

3. MANIPULEZ LES TRICHOMES AVEC SOIN

La saveur d'un bourgeon de cannabis est déterminée par les terpènes. Les terpènes ne sont rien d'autre que les molécules d'huiles essentielles présentes dans la plante. Ils sont riches en parfum et ont de nombreux avantages médicinaux. On les trouve également dans d'autres plantes et insectes. Par exemple, le limonène - le terpène présent dans les agrumes - agit comme un antidépresseur. Cependant, le seul inconvénient des terpènes est qu'ils sont volatils. Ils s'évaporent facilement dans l'air. Qu'est-ce que cela a à voir avec les trichomes, vous demandez-vous? Eh bien, beaucoup, étant donné que les trichomes contiennent une sacrée quantité de terpènes. Les trichomes sont les petits poils ou les petites projections bulbeuses que l'on trouve dans plusieurs plantes. Ils sécrètent des huiles, et l'on peut dire sans se tromper que l'on économise des terpènes en économisant les trichomes. La plante de cannabis a la capacité de conserver ses terpènes, mais cela devient votre responsabilité une fois que vous avez récolté les bourgeons. C'est la clé pour comprendre pourquoi les bourgeons de cannabis ne durent que peu de temps. Cependant, si vous faites un bon travail de conservation des terpènes en les séchant, en les traitant et en les stockant de manière optimale, ils durent très, très longtemps. En fait, le parfum devient plus complexe après un certain temps de stockage. Le seul problème est qu'en plus d'être volatils, les terpènes ont de nombreux autres ennemis, dont la chaleur et le temps.

 

Veillez à manipuler les trichomes avec soin pendant le processus de culture et après.
 

Ils se désintègrent également très rapidement si vous les manipulez brutalement ou les agitez. Les trichomes ont une couche externe cireuse qui protège les terpènes. À mesure que la plante mûrit, vous remarquerez que des millions de petits poils ou trichomes se forment à la surface des feuilles et des bourgeons. Les trichomes contiennent des cannabinoïdes, des terpènes et des flavonoïdes qui se forment tout au long du cycle de vie de la plante. C'est la combinaison de ces composés qui donne au bourgeon une saveur incroyable. Cependant, comme les terpènes, les trichomes sont également fragiles. Il est donc essentiel de les manipuler avec précaution. Vous vous souvenez de la fois où vous avez écrasé une feuille de sucre ou frotté vos mains sur les trichomes d'un bourgeon frais? Oui, c'est le parfum d'un terpène détruit. En outre, les trichomes et les terpènes ne se développent pas si la plante est cultivée dans des conditions difficiles, avec une chaleur ou une lumière extrêmes, il est donc important de fournir les meilleures conditions pour que la plante se développe bien.

4. Curing

Les cultivateurs expérimentés vous diront la différence entre une marijuana bien séchée et une marijuana non séchée. Oui, il est tentant de fumer ces bourgeons juteux dès qu'ils sont secs, mais vous faites plus de mal que de bien en sautant le processus de séchage. Non seulement vous endommagerez vos poumons en fumant du cannabis non traité à cause de toute la matière végétale (chlorophylle), mais vous ne bénéficierez pas non plus des avantages de la plante. Il faut du temps pour que le THCA se décompose et forme du THC. Plus les bourgeons sont séchés lentement, plus le THC est important.

C'est un processus chimique qui se produit progressivement avec le temps, c'est pourquoi vous devriez faire sécher les bourgeons autant que vous le pouvez. Si les têtes sont bien séchées, les arômes et les terpènes s'améliorent avec le temps. Il n'est pas rare que les cultivateurs fassent sécher leurs têtes pendant de longues périodes, parfois pendant plus d'un an, mais un séchage d'au moins 6 semaines donne de bons résultats.

Related story
How to Cure Buds

5. STOCKEZ LES BOURGEONS CORRECTEMENT

Après tout ce dur travail de culture et de récolte de la plante, vous jetez les bourgeons dans des récipients ou des sacs en plastique pour les stocker. Est-ce que cela a un sens? C'est ennuyeux, non, c'est un blasphème! C'est comme manquer de respect aux bourgeons qui ont travaillé si dur pour vous servir. Et le moins que vous puissiez faire est de bien les conserver. Alors, jetez ces sacs en plastique et procurez-vous des bocaux en verre. N'importe quel bocal ne fera pas l'affaire. Il doit être étanche à l'air et doté d'un bon mécanisme de fermeture. De plus, ne mettez pas tous les buds dans un seul bocal en verre. Ils détruiraient à nouveau les terpènes. Remplissez plutôt les buds jusqu'à la moitié du bocal pour que les buds puissent respirer. Si vous avez trop de buds (quelle chance vous avez !), prenez autant de bocaux en verre.

Il est stupide de s'inquiéter du coût des bocaux par rapport à la quantité que vous gaspillez réellement. Fumer ou consommer des buds sans terpènes est une perte de temps et d'énergie. Alors, assurez-vous de bien traiter ces têtes. Stocker des têtes fraîches dans du verre ou tout autre récipient attire les moisissures et autres problèmes. C'est pourquoi il est recommandé de laisser les têtes respirer en ouvrant les bocaux pendant au moins une heure au cours des trois premières semaines de séchage. Il est évident qu'ils doivent être séchés avant que vous puissiez les stocker. Les têtes fraîches contiennent beaucoup d'humidité, parce qu'elles sont encore fraîches. Pendant le séchage, l'humidité est éliminée lentement, et cela dépend aussi de l'humidité, ce qui nous amène au point suivant...

6. FAITES ATTENTION À L'HUMIDITÉ

Les bourgeons de cannabis doivent être stockés dans un endroit où l'air circule très peu. Ceci est fait pour préserver le parfum des fleurs. L'endroit doit être sombre et frais car les environnements chauds avec beaucoup de lumière peuvent dégrader les trichomes. Et c'est pourquoi l'humidité est importante. C'est crucial, en fait. L'humidité est importante pour garder les bourgeons intacts. Les niveaux d'humidité détermineront la durée de vie des bourgeons. Même si vous cultivez bien les plantes et récoltez des bourgeons extraordinaires, il ne faut pas longtemps pour qu'ils se dégradent si l'humidité fluctue.

Il est également important de maintenir un niveau d'humidité optimal. Par exemple, un taux d'humidité trop élevé peut rendre les bourgeons humides et attirer les moisissures. D'autre part, une humidité insuffisante assèchera les têtes à tel point que la fumée aura un goût affreux. Les trichomes se dégradent assez rapidement dans les zones sèches, et sans trichomes, il n'y a pas de terpènes. Comme les têtes sont stockées dans des bocaux, l'humidité ambiante n'a pas une grande importance. Mais l'humidité à l'intérieur du bocal est importante. Alors, comment maintenir l'humidité à l'intérieur? Vous utilisez des régulateurs d'humidité comme Boveda ou Integra pour maintenir une humidité constante de 55 ou 62% à l'intérieur du pot. Non seulement les bourgeons seront à l'abri des moisissures et d'autres problèmes, mais leur fraîcheur et leur parfum seront également préservés. Il faut beaucoup d'efforts pour cultiver des têtes de qualité supérieure, mais si vous ratez le processus de séchage, tout ce travail sera perdu.

7. FAIRE DES EXTRAITS OU DES CONCENTRÉS

Quels que soient vos efforts pour préserver les terpènes et les trichomes, vous en perdrez une partie en les manipulant. Vous pouvez être très prudent, mais les trichomes sont si fragiles qu'ils éclatent au contact. Alors, comment faire en sorte de profiter de tous les terpènes sans avoir à se soucier de leur manipulation ? Vous faites des extraits. L'une des méthodes les plus efficaces pour préserver tous les bienfaits des bourgeons est d'en faire des concentrés. C'est peut-être la raison pour laquelle le dabbing est si populaire. En faisant des extraits, non seulement vous conservez tous les terpènes, mais le goût et le high sont également améliorés. Même les huiles et les cires produites par la plante sont intactes pendant le processus d'extraction. En termes simples, les flavonoïdes, les cannabinoïdes, les terpènes et les trichomes sont tous préservés tandis que la matière végétale est éliminée sans problème. Fondamentalement, un extrait est une forme concentrée de tous les avantages médicinaux que la plante a à offrir.

 

La fabrication de concentrés ou d'extraits, notamment à partir de fleurs de cannabis, est fortement recommandée.
 

Qu'il s'agisse d'huile ou de Budder ou de Shatter ou de cire ou de colophane, la saveur et la richesse des buds sont préservées. Certaines méthodes impliquent de chauffer les bourgeons à des températures très élevées, mais comme le but est d'obtenir les terpènes, ces méthodes sont à éviter. Préférez la fabrication de colophane, qui nécessite de chauffer les bourgeons à des températures plus basses. Veillez simplement à ne pas brûler les bourgeons à des températures extrêmement élevées lors de la fabrication des extraits, car les terpènes brûleraient avec eux. Vous pouvez également préparer des edibles comme le Cannabutter pour obtenir un maximum de terpènes.

Cependant, les têtes doivent être décarboxylées avant de les préparer. En termes simples, le processus de décarboxylation consiste à chauffer les têtes à la bonne température pour activer le THC. N'oubliez pas que le CBD a un point de fusion plus élevé que le THC. Donc, pour préserver à la fois le CBD et le THC, assurez-vous de ne pas dépasser 220 degrés Fahrenheit ou 104 degrés Celsius. Les bourgeons de cannabis sont savoureux et pleins de bienfaits qui peuvent guérir de nombreuses maladies. Mais tout cela dépend de la façon dont vous les cultivez et les conservez. Ils peuvent être stockés pendant longtemps s'ils sont traités et conservés correctement, alors suivez attentivement tous les processus pour profiter de ces magnifiques bourgeons.

8. CHOISISSEZ DES SOUCHES QUI ONT UN PROFIL TERPÉNIQUE PUISSANT.

Si vous avez suivi tous les conseils énoncés ci-dessus, vous devriez être sur la bonne voie pour obtenir le sticky icky le plus odorant qui soit ! Et, bien que la plupart des souches disponibles aujourd'hui aient des profils terpéniques intéressants et variés, vous pouvez améliorer votre jeu de saveurs et d'odeurs en choisissant certaines souches qui correspondent au profil terpénique que vous recherchez.

  • Mimosa Cake Auto est l'une de nos souches les plus populaires pour plusieurs raisons. Son remarquable profil terpénique offre des notes d'agrumes et de fleurs, soutenues par un kick terreux magnifiquement équilibré. C'est une bête à dominante Sativa, avec un high cérébral et relaxant.
  • Strawberry Gorilla Auto vient de notre gamme de dérivés de Gorilla Glue, avec un ridicule +27% THC, et un profil terpénique digne non seulement d'un roi, mais de toute une cour royale! Comme son nom l'indique, le profil terpénique de la Strawberry Gorilla Auto est très riche en baies, avec des notes de pin et une délicieuse douceur à l'appui.
  • Banana Purple Punch Auto est un véritable spécimen à contempler. Avec ses colas violets bulbeux naturels et l'un des profils terpéniques les plus intéressants, il n'est pas étonnant qu'elle figure parmi nos 5 graines les plus vendues. Son parfum est presque purement fruité, avec des notes de banane, de fraise et d'agrumes, le tout réuni en un seul produit.

9. EN CONCLUSION

Faire pousser du bon cannabis n'est pas un jeu d'enfant. Cela demande du temps, des efforts, du dévouement, et un tout petit peu de chance. Mais si vous arrivez à maîtriser quelques petites choses, vous devriez obtenir un produit qui sent très bon. Ensuite, il ne reste plus qu'à sécher les têtes correctement et à leur donner le temps de durcir. N'oubliez pas que plus le processus de séchage est long (jusqu'à environ 6 mois), plus le profil terpénique final sera complexe. Essayez donc d'être aussi patient que possible, et croyez-nous quand nous disons que l'attente en vaut vraiment la peine!

Author Ryan
14 August 2022