1 OFFERT Pour 2 Acheter Acheter

Meilleur programme d'éclairage pour le cannabis en phase de floraison

La quantité de lumière que reçoit le cannabis à ce stade aura un impact direct sur les rendements finaux.
07 September 2020
7 min read
Meilleur programme déclairage pour le cannabis en phase de floraison

Sommaire:
  • 1. Quel est le cycle de la lumière dans la floraison du cannabis ?
  • 2. Cycle de lumière pour la floraison du cannabis en extérieur
  • 2. a. Plantes photopériodiques
  • 2. b. Plantes autoflorissantes
  • 3. Cycle de lumière pour la floraison du cannabis en intérieur
  • 3. a. Plantes photopériodiques
  • 3. b. Plantes autoflorissantes
  • 4. En conclusion

La majorité des plantes de cannabis sont photopériodiques, ce qui signifie qu'elles dépendent d'un cycle lumineux de 12/12 pour fleurir. Il est essentiel que vous fournissiez le cycle lumineux correct pour que vos plantes commencent à fleurir, bien que selon la variété, cela puisse changer, les variétés à floraison automatique commencent à fleurir automatiquement et ne dépendent pas de la lumière.

{Découvrez: Les meilleurs cycles d'éclairage pour le cannabis pendant la floraison et pourquoi les fleurs automatiques vous offrent plus d'options.}

Les plants de cannabis en phase de floraison ont déjà fait pousser leurs branches et leur cola principal, et sont prêts à prendre du poids sous forme de bourgeons.

Si vous ne leur fournissez pas une bonne quantité de lumière à ce stade, les bourgeons seront aérés, les rendements seront faibles et votre plante peut devenir faible et malsaine.

1. Quel est le cycle de la lumière dans la floraison du cannabis ?

Au stade de la floraison, la quantité de lumière que reçoivent vos plantes de cannabis aura une influence sur la qualité, la densité et le rendement des bourgeons. Cela signifie que les boutons produiront plus de résine et seront plus denses en fonction de la quantité de lumière reçue, ce qui se traduira par un rendement plus élevé.

Le cycle de lumière le plus courant pour le stade de la floraison est de 12/12.

L'éclairage de la phase de floraison de la marijuana est très important. En effet, la marijuana commence la phase de floraison lorsqu'elle reçoit au moins 12 heures d'obscurité, tout en ayant besoin d'une illumination maximale pour produire des bourgeons.

 

A 12/12 le cycle de lumière est nécessaire pour les souches de cannabis photopériodiques en floraison.
  

Nos journées n'ont que 24 heures, donc après 12 heures d'obscurité, le maximum d'heures de lumière que nous pouvons leur donner est de 12 heures.

Il n'y a pas d'autre cycle de lumière pour faire fleurir le cannabis, car ils ont besoin d'autant de lumière que possible, leur donner moins de 12 heures par jour se traduira par une qualité et un rendement inférieurs.

2. Cycle de lumière pour la floraison du cannabis en extérieur

Plantes photopériodiques

Lorsque vous fleurissez à l'extérieur, vous devez être très prudent et planifier à l'avance. Comme vous le savez peut-être, chaque saison a un cycle lumineux différent et cela déterminera la durée de croissance de votre plante avant de commencer à fleurir.

Pour vous donner un exemple, le cannabis en extérieur en Californie ne fleurit que de septembre à mars. Donc si vous deviez cultiver une plante de cannabis à partir d'avril, elle pousserait pendant 5 mois avant de commencer à fleurir, en septembre, ce qui donnerait une plante énorme.


Si vous voulez éviter cela, vous pouvez appliquer des techniques de privation de lumière, cela consiste à utiliser une bâche noire pour empêcher la lumière d'atteindre vos plantes.

La technique de privation de lumière est utilisée pour contrôler le cycle de la lumière à l'extérieur.
 

Elle est utilisée par tous les agriculteurs, quel que soit le type de plante qu'ils cultivent. L'inconvénient est que vous aurez besoin d'une serre pour pouvoir le faire, car vous devez empêcher toute lumière d'entrer et cela peut être vraiment difficile à réaliser sans une structure pour maintenir fermement la bâche.

Plantes autoflorissantes

Avec les autofleurs, vous n'aurez aucun de ces problèmes. Le cannabis autofloraison n'a pas besoin d'un stade végétatif en soi, il poussera et fleurira en fonction de l'âge.

 

La croissance de la plante de cannabis semaine après semaine.
 

Cela signifie qu'il est beaucoup plus facile de les cultiver que les plantes photopériodiques. Un très bon conseil est de rechercher sur internet la quantité de lumière que vous recevrez chaque mois et de planifier votre récolte en conséquence, vos plantes peuvent bénéficier des heures de lumière supplémentaires.

Même si le cannabis autofloraison peut fleurir correctement toute l'année, il peut légèrement améliorer la qualité et le rendement de votre récolte.

3. Cycle de lumière pour la floraison du cannabis en intérieur

Plantes photopériodiques

Comme indiqué ci-dessus, les plantes photopériodiques fleurissent selon un cycle lumineux de 12/12. En culture d'intérieur, nous conservons le même cycle, bien qu'il puisse être plus facile de fleurir à l'intérieur car il n'est pas nécessaire de planifier à l'avance.

 

En changeant le cycle lumineux de 18/6 à 12/12, vous pouvez déclencher la floraison des variétés de cannabis photopériodiques.
 

 

Lorsque vous estimez que vos plantes ont assez poussé, vous pouvez simplement changer le cycle de lumière de 18/6 à 12/12 en ajustant votre minuterie.

Il peut s'écouler quelques semaines avant que vos plantes n'entrent dans la phase de pré-floraison et ne montrent des signes de maturité (pistils ou sacs de pollen s'il s'agit de graines normales), mais vous verrez bientôt de beaux bourgeons se former.

Plantes autoflorissantes

Pour les plantes autoflorissantes, il n'y a en fait pas grand-chose à faire. Elles fleurissent à partir de graines dans un végétative cycle de lumière, En fournissant un cycle de lumière de 18/6 à partir de la graine, vos plantes passeront par tout leur cycle : plantule, végétatif et floraison sans avoir à changer autre chose que le mélange de nutriments (si cela est nécessaire).

 

Même si ce sont toutes des plantes de cannabis, elles ont des caractéristiques très différentes.
 

 

Si vous vous demandez pourquoi cela se produit, c'est parce que le cannabis automatique est un croisement hybride entre le Ruderalis et Indica ou/et Sativa.

En croisant avec Ruderalis, Les variétés de cannabis peuvent avoir la caractéristique d'une floraison automatique.

Cycle de lumière pour les plantes de cannabis photopériodiques et autoflorissantes

 Stade végétatifStade de floraison
Photopériodique18/612/12
Autofleurrissante18/6, 20/4 ou 24/018/6, 20/4 ou 24/0

 

Maintenant, si vous êtes un cultivateur de plantes autoflorissantes et que vous voulez expérimenter de nouvelles choses, vous pouvez aussi essayer les différents cycles mentionnés dans le tableau. Pour vous aider à mieux comprendre, voici deux ou trois choses que vous devriez avoir à l'esprit lorsque vous traitez les différents cycles pour les plantes autoflorissantes.

Cycle 12/12 pour les autofloraisons

Le cycle 12/12 est généralement utilisé pour la phase de floraison des plantes photopériodiques, ou pour ceux qui cultivent à la fois des autos et des photos dans le même espace de culture.

Cultiver vos autos sous 12/12 ne nuira pas à vos plantes de cannabis mais il est fort probable que la qualité et la quantité de votre récolte ne soient pas celles que vous attendiez.

Cela se produit parce que s'ils reçoivent moins de lumière, ils ont une période plus courte où ils peuvent effectuer la photosynthèse, et finissent par absorber moins d'énergie, ce qui ne leur permet pas d'atteindre leur plein potentiel ; comme nous l'avons dit plus haut, cela ne leur fera pas de mal mais entraînera une diminution de la puissance et des rendements.

Cycle 18/6 pour les autofleurs

Le cycle 18/6 est le plus répandu parmi les cultivateurs d'autofloraison, car il fournit suffisamment d'éclairage pour une bonne croissance des plantes, leur permet de se reposer et ne s'avère pas très coûteux comme les cycles suivants.

Cycles populaires pour les autofleurs.
 

La plupart des cultivateurs qui utilisent ce programme laissent la lumière allumée la nuit, où il fait généralement plus froid, et l'éteignent pendant les six heures les plus chaudes de la journée, ce qui vous permet d'économiser jusqu'à 25 % d'électricité tout en maintenant des conditions de culture optimales.

Cycle 20/4 pour les autofleurs

Ce cycle devient de plus en plus populaire car il se situe juste au milieu entre le 18/6 et le 24/0. Il permet une meilleure croissance en fournissant plus de lumière sans avoir à dépenser autant qu'en cultivant sous 24/0 tout en laissant vos plantes se reposer.

Évidemment, vous dépenserez un peu plus qu'en cultivant sous 18/6 mais la meilleure qualité et les rendements en valent parfois la peine pour certains cultivateurs.

Cycle 24/0 pour les autofleurs

Comme vous le savez peut-être, les plantes ont besoin de lumière pour effectuer la photosynthèse et grandir, donc en théorie, fournir plus de lumière permet d'obtenir des plantes de cannabis plus grandes. C'est pourquoi certains cultivateurs utilisent un cycle de 24 heures pendant la floraison, ce qui signifie qu'ils laissent leurs lumières allumées de la graine à la récolte.

Maintenant, cet horaire est un bon choix si vous cultivez en hiver, par exemple, et que vous voulez garder vos plants de cannabis au chaud, mais pour certaines variétés, cela peut être trop, il faut donc être prudent.

Tous ces cycles ont leurs avantages et leurs inconvénients, il n'y a pas de meilleur cycle en général, chacun fonctionnera mieux en fonction des conditions de culture et de la variété spécifique que vous cultivez, nous vous recommandons donc fortement d'expérimenter les différents horaires mentionnés.

Maintenant, si vous débutez et que vous ne voulez pas avoir de problèmes, il est préférable de fournir ce qui a déjà fait ses preuves, comme le 18/6 et le 20/4, et au fur et à mesure que vous vous habituez, commencez à essayer différentes choses jusqu'à ce que vous trouviez votre bonheur.

4. En conclusion

Tout comme dans le stade végétative, au stade de la floraison, vos plantes ont besoin de la quantité de lumière appropriée si vous voulez que votre plante se développe au maximum. Si elles n'obtiennent pas la quantité de lumière dont elles ont besoin pendant la floraison, les bourgeons ne se développeront pas correctement et ne produiront pas la quantité maximale de trichomes ils peuvent, ce qui se traduit par des rendements plus faibles et des bourgeons de moindre qualité.

Vos plantes peuvent également s'affaiblir et avoir plus de chances d'être attaquées par parasites

ou des maladies. Pour éviter cela, planifiez toujours à l'avance lorsque vous cultivez à l'extérieur et informez-vous sur la façon dont les saisons se déroulent dans votre ville, en tenant compte non seulement de la quantité de lumière mais aussi de l'humidité et de la température.

Si vous cultivez à l'intérieur, veillez fournir un bon environnement de culture et surtout une bonne quantité de lumière et un cycle lumineux correct.

 

 

La dernière mise à jour de cet article remonte au 1er avril 2021.

07 September 2020
Comments